La Réunion dans "Témoignages"

Répression au Chili

Manuel Marchal / 6 janvier 2009

Candidat du rassemblement de l’Unité populaire, Salvador Allende est élu président de la République du Chili le 4 septembre 1970.
Le gouvernement lance ensuite un programme de lutte contre la pauvreté et de développement du pays.
Washington n’épargne alors aucun coup à ce gouvernement qui veut émanciper le pays de la tutelle de la superpuissance. Cela aboutit à faire baisser les cours mondiaux du cuivre, principale source de devise du pays, aggravant la situation économique du Chili. Puis Washington soutient des catégories qui ont intérêt à déstabiliser le pays. C’est par exemple le mouvement des camionneurs qui bloquent le Chili. Le point d’orgue de cette campagne est atteint le 11 septembre 1973, lorsque l’armée dirigée par le général Pinochet prend d’assaut le palais présidentiel, où le corps du président est retrouvé. C’est ensuite une féroce répression dirigée contre les forces vives du pays. En ce début d’année 1974, "Témoignages" rappelle la tragédie du stade national, lieu de torture et de mort de milliers de démocrates.

M.M.

PDF - 679.1 ko