La Réunion dans "Témoignages"

Une commission parlementaire contre la fraude

La violence institutionnelle - 1 -

Témoignages.re / 27 janvier 2009

PDF - 1.1 Mo

Un an et trois mois avant la création du Parti communiste réunionnais, la fraude et la violence étaient telles que l’Assemblée nationale votait l’envoi d’une Commission d’enquête parlementaire. Cette nouvelle a suscité un élan d’espoir dans la population. Cet élan allait être déçu, avec la reprise de la fraude dès le départ de cette commission.
Cette violence institutionnelle était dirigée depuis la préfecture par le préfet Perreau-Pradier nommé par François Mitterrand.