Santé vie pratique

Aidants : la dépression, signe d’un déclin physique ?

Destination Santé

Destination Santé / 9 novembre 2017

Une équipe du Memorial Sloan Kettering Cancer Center [1] a suivi 664 aidants afin d’évaluer leur état de santé physique.

JPEG - 47.3 ko
Photo Phovoir.

Celui-ci a été mesuré à deux ans du diagnostic de cancer de leur proche, puis à 8 ans. Résultat, à 2 ans du diagnostic, la santé des aidants était légèrement meilleure que celle de la moyenne nationale au même âge. Mais 6 ans plus tard, cet atout s’était déjà dissipé et un déclin – léger mais significatif – était observé dans cette population.

En outre, les chercheurs ont noté que présenter des symptômes de dépression était le seul facteur prédictif d’un déclin physique précoce. « Les aidants montrant des signes de forte dépression avait une santé déclinant deux fois plus vite que les aidants aux symptômes plus légers. »

« Les effets secondaires de la dépression sur l’état de santé physique sont bien documentés dans la population générale », soulignent les scientifiques. Mais « ces résultats mettent l’accent sur la nécessité d’une prise en charge spécifique pour les aidants », concluent-ils.

© Agence Destination Santé

[1American Cancer Society, 29 juin 2017