Santé vie pratique

Après un AVC, les statines freinent la récidive

Destination Santé

Destination Santé / 31 octobre 2017

Suite à un accident vasculaire cérébral (AVC) d’origine ischémique, mieux vaut prendre régulièrement son traitement à base de statine. En effet selon une étude américaine, les survivants à un AVC qui ne poursuivent pas cette stratégie thérapeutique voient leurs risques de récidive augmenter significativement.

JPEG - 48.2 ko

Un AVC d’origine ischémique est dû à l’accumulation de mauvais cholestérol dans les artères. En prévention secondaire d’un AVC de ce type, il est recommandé aux patients de suivre un traitement à base de statines. Objectif, diminuer le taux de LDL-cholestérol afin de prévenir une récidive d’AVC.

Le Pr Meng Lee et son équipe de l’Université de Taiwan [1] ont analysé le dossier médical de 45 151 patients victimes d’un AVC de 2001 à 2012. Tous s’étaient vus prescrire une statine 90 jours après leur hospitalisation. L’objectif des auteurs consistait à évaluer l’état de santé des participants en fonction de leur adhésion au traitement. Résultats, par rapport aux patients qui pendant un an ont pris régulièrement leur statine, ceux qui l’avaient arrêtée présentaient 42% de risque en plus d’être victime d’un nouvel AVC. « Notre étude montre clairement qu’il est fortement contre-indiqué d’arrêter ce traitement après un AVC ischémique », indique le Pr Lee.

© Agence Destination Santé

[1The Journal of the American Heart Association/American Stroke Association, août 2017