Santé vie pratique

Avoir des enfants perturbe le sommeil des mamans… mais pas des papas !

Destination Santé

Destination Santé / 22 novembre 2017

Voilà une étude qui risque d’entretenir pas mal de clichés. Selon des chercheurs américains, avoir des enfants à la maison perturberait le sommeil des mères [1]. Celui des pères en revanche ne serait pas impacté.

JPEG - 38.3 ko
Photo Phovoir.

Pour ce travail, les scientifiques ont interrogé plus de 5 800 sujets, dont la moitié était des femmes de moins de 45 ans. Ils ont questionné chacun des participants sur la qualité de leur nuit, mais aussi sur le nombre de jours où elles et ils se sentaient fatigués au cours d’un mois.

Les chercheurs ont enfin examiné l’âge, le niveau d’éducation, l’état matrimonial, le nombre d’enfants dans le ménage, le revenu, l’indice de masse corporelle, le niveau d’exercice ou encore la survenue d’éventuelles apnées du sommeil pour expliquer l’état de fatigue des uns et des autres.

Résultat, parmi tous ces critères, seuls les bambins semblent jouer en défaveur de nuits reposantes. Dans le détail, moins de la moitié des femmes avec enfant(s) ont rapporté dormir au moins 7 heures par nuit, contre plus de 60 % pour celles n’ayant pas de petits à la maison. Les jeunes mamans ont aussi rapporté plus de 14 jours de fatigue par mois, contre 11 pour les autres femmes. Tous ces résultats n’ont pas été retrouvés parmi la gent masculine… Faut-il y voir le cliché du papa restant bien tranquillement au lit pendant que son épouse console, change et nourrit ? La question reste ouverte.

© Agence Destination Santé

[1American Academy of Neurology’s 69th annual meeting