Santé vie pratique

Ces boulangers qui ne supportent pas... la farine

Destination Santé

Témoignages.re / 24 février 2006

La farine, première cause d’asthme professionnel en France. Sans grande surprise, les plus touchés sont les boulangers, exposés à longueur de temps aux poussières de farine en suspension dans les fournils. Pourtant, des moyens de prévention existent. C’est le message que martèlent la Caisse nationale d’assurance maladie (CNAM) et ses partenaires - CANAM, CRAMIF et INRS - dans le cadre du 7ème Salon national de la boulangerie qui se tenait au Parc des Expositions de Paris, Porte de Versailles, le mois dernier.
Dans le cadre d’une campagne sur des Outils plus sûrs, ils offrent aux boulangers la possibilité d’une aide financière de 1.000 euros pour l’achat d’une “diviseuse”, un matériel qui évite les projections de farine. Une autre aide est proposée pour l’achat d’un aspirateur industriel limitant l’émission de poussières de farine lors du nettoyage du fournil et des machines.
"Une réflexion est donc engagée avec la profession", souligne la CNAM. "L’asthme du boulanger est un grave problème de santé publique car beaucoup d’entre eux, craignant le licenciement ou le reclassement, ne déclarent pas leur maladie".