Santé vie pratique

Chute de cheveux : limitez la casse après l’accouchement

Destination Santé

Destination Santé / 16 décembre 2017

Perdre ses cheveux par poignées après l’accouchement, après avoir profité d’une crinière de rêve pendant des mois, c’est rageant, mais très fréquent. Les bons réflexes pour contrer ce phénomène naturel d’ « alopécie post-partum » et aider votre chevelure à se refaire une santé sans tarder.

JPEG - 44.1 ko
Photo Phovoir.

« Pendant la grossesse, boostés par les oestrogènes, les cheveux sont brillants et particulièrement résistants. Mais trois mois après l’accouchement, c’est souvent la débâcle », constate le Dr Nina Roos. « Aux bouleversements hormonaux s’ajoute la fatigue des premiers mois avec bébé et il n’est alors pas rare qu’ils tombent par poignées. » Pour contrer cette chute et leur redonner de la vigueur, après l’accouchement mangez deux ou trois par semaine des lentilles vertes, du boudin noir, du foie, des œufs. Parallèlement, suivez une cure de compléments alimentaires spécifiques pendant 3 mois : ils apporteront à votre chevelure les minéraux et les vitamines dont elle a besoin. Essayez aussi de trouver le temps de faire un peu de sport : l’activité physique déclenche la microcirculation, y compris au niveau du cuir chevelu. Enfin, si vous aviez arrêté de fumer pendant la grossesse, persévérez : le tabac est un facteur de risque de l’alopécie.

Côté soins, l’idéal est de vous laver les cheveux deux fois par semaine, en alternant un shampoing antichute et un shampoing doux. Profitez-en pour masser votre cuir chevelu, en mettant vos doigts bien à plat. C’est la pulpe qui doit être au contact de votre cuir chevelu, jamais les ongles. Bébé oblige, vous manquez de temps pour vous faire des chignons sophistiqués, des brushings et des lissages ? Consolez-vous, c’est une bonne chose pour vos cheveux, mieux vaut éviter de les agresser en ce moment.

© Agence Destination Santé