Santé vie pratique

Des ventouses pour se soigner ?

Destination Santé

Destination Santé / 18 novembre 2017

Lors des derniers Jeux Olympiques de Rio, plusieurs nageurs arboraient des marques rouges et rondes dans leur dos. Des actrices américaines ont, elles aussi été surprises avec ces traces très caractéristiques, provoquées par l’application de ventouses médicinales.

JPEG - 46.3 ko

Utilisées pour tenter de soulager les troubles pulmonaires, elles sont aujourd’hui recommandées pour traiter une foule de maux, des courbatures à l’acné en passant par la cellulite et le zona. En créant une hyper vascularisation locale, l’application de ventouses permettrait en effet de faciliter l’évacuation des toxines et d’améliorer la circulation des énergies.

Mais attention, même si de nombreuses personnes se disent soulagées après une séance, aucune étude [1] n’a encore démontré l’efficacité des ventouses. Pour beaucoup de scientifiques, elles auraient surtout un effet placebo. Pire, mal utilisée, la cupping therapy peut provoquer des lésions au niveau de l’épiderme.

Alors, si vous êtes tenté, adressez-vous donc à un professionnel de santé spécifiquement formé. Dans tous les cas, il est formellement contre-indiqué de recourir aux ventouses durant la grossesse, quand on souffre de problèmes veineux ou encore quand la peau présente des boutons ou des grains de beauté.

© Agence Destination Santé

[1Site de l’US National Library of Medicine National Institues of Health, consulté le 15 mars 2017