Santé vie pratique

Fertilité : la concentration du sperme a baissé de 52 % en Occident

Destination Santé

Destination Santé / 4 novembre 2017

Comment évolue la qualité du sperme au fil des années ?

JPEG - 42.6 ko
Photo Phovoir.

Pour le savoir, des chercheurs de Jérusalem et une équipe internationale [1] (Américains, Brésiliens, Danois, Israéliens, Espagnols) ont passé au crible les résultats de 185 études menées sur le sujet. Des travaux menés entre 1973 et 2011. Et les données sont probantes : sur cette période, « la concentration moyenne de sperme a diminué de 52,4 % à travers l’Amérique du Nord, l’Australie, l’Europe et la Nouvelle-Zélande ».

Point important, les volontaires n’étaient pas sélectionnés en fonction de critères d’infertilité. Ainsi, cet échantillon se veut représentatif de la population épargnée de toute difficulté à procréer. En revanche, dans les groupes contrôles observés en Amérique du Sud, en Asie et en Afrique, aucune dégradation de la concentration donc de la qualité du sperme n’a été relevée.

© Agence Destination Santé

[1Human Reproduction Update, le 25 juillet 2017