Santé vie pratique

Hépatite C : vers une éradication avant 2030 ?

Destination Santé

Destination Santé / 13 novembre 2017

Eliminer l’hépatite C d’ici 2030 ? C’est un objectif réalisable selon les spécialistes.

JPEG - 45.1 ko

A l’occasion de la semaine européenne de dépistage du VIH et de l’hépatite (17-24 novembre), le Dr Denis Ouzan [1], hépato-gastro-entérologue à Saint-Laurent du Var (06) fait le point sur les défis liés à cette élimination. Avec un potentiel évolutif de l’infection vers une maladie sévère du foie (cirrhose, cancer du foie), l’hépatite C est un enjeu de santé publique majeur. En France, un total de 344 500 [2] personnes étaient infectées, en 2011.

« L’avènement des antiviraux d’action directe a révolutionné la prise en charge », explique le Dr Ouzan. « Grâce à des traitements efficaces, courts, simples et bien tolérés, nous pouvons guérir l’hépatite C ». En effet, certains traitements peuvent être pris pendant seulement 8 semaines. « Grâce au traitement universel, tous les patients présentant une infection au VHC, quel que soit l’état d’avancement de la maladie, peuvent être pris en charge ».

D’autres défis sont à relever, comme renforcer les actions de dépistage, notamment auprès des patients à risque. « Comme les usagers de drogue, les détenus et les migrants est déterminant », explique le Dr Ouzan. « Il est également essentiel de faire connaître la recommandation suivante : faites-vous dépister au moins une fois dans votre vie contre le VIH, le VHC et le virus de l’hépatite B. » Ce dépistage universel constitue la pierre angulaire d’une éventuelle éradication. La France compterait environ 70 000 personnes ignorant leur statut sérologique. Pour plus d’informations sur les hépatites, rendez-vous sur le site de SOS Hépatites à l’adresse : www.soshepatites.org.

© 2017, Destination Santé

[1Interview du Dr Denis Ouzan, juin 2017