Santé vie pratique

Le miel, d’un naturel sucré

Destination Santé

Destination Santé / 21 novembre 2017

De colza, de luzerne, de trèfle, d’acacias ou de toutes fleurs, le miel est fabriqué exclusivement par les abeilles [1]. Lesquelles récoltent le nectar des fleurs puis le stockent dans leur jabot.

JPEG - 18.4 ko
Photo Phovoir.

De retour à la ruche, les abeilles transmettent cette substance à une autre abeille, puis repartent butiner. Le nectar passe alors d’abeille en abeille, s’enrichissant à chaque fois grâce à la salive des insectes. La dernière abeille dépose le résultat dans une alvéole. Au bout de quelques jours, lorsque le miel a suffisamment perdu d’humidité, les abeilles ferment les alvéoles par un opercule de cire.

La couleur et la texture varient en fonction du type de fleurs butinées par les abeilles. Parfois très clair et solide, il peut aussi être sombre et liquide. Dans tous les cas, il se conserve presque indéfiniment bien scellé et placé dans un endroit frais et sec.

Depuis des siècles, les hommes utilisent ce liquide comme un allié précieux pour lutter contre plusieurs maux. Connu pour ses qualités antibactériennes, anti-inflammatoires et antioxydantes, le miel fait souvent office de médicament. Pour soulager des maux de gorge, rien de meilleur qu’une cuillérée dans une boisson chaude. Le miel est en outre un aliment énergétique recherché par les sportifs avec son sucre facilement utilisable et ses 310 kcal pour 100 grammes. Il améliore aussi la rétention du calcium et du magnésium. Alors profitez de cet édulcorant naturel et plein de saveurs. Vous pouvez bien sûr l’utiliser pour donner du goût à vos desserts. Mais il adoucira également vos plats salés.

© Agence Destination Santé

[1L’Atelier des Chefs - http://www.mielinfrance.fr, consulté le 21 février 2017