Santé vie pratique

Le pharmacien, au cœur de notre santé

Destination santé

Témoignages.re / 25 juin 2010

Avec les réponses fournies par plus de 2.500 pharmaciens et 24.000 patients, la Grande Enquête Officinale (GEO) menée en 2008 fait référence. En interrogeant des personnes âgées, des parents, des malades chroniques mais aussi… des bien-portants sans oublier les pharmaciens qui les rencontrent au quotidien, cette étude a recueilli des informations inédites qui permettent de décrypter la relation patients/pharmaciens.

Quelle que soit la population interrogée, ses résultats montrent que le pharmacien est perçu comme un acteur de santé de proximité, dont le conseil est primordial. Ainsi, par exemple, 85% des parents lui demandent-ils des conseils sur les traitements destinés à leurs enfants : observance, prévention… Autre population très demandeuse : les personnes âgées. Les pharmaciens s’assurent que les modalités de prise du traitement sont bien comprises ; ils prennent le temps d’expliquer… et c’est apprécié : 97% des patients âgés sont satisfaits de ces explications.

Dans les cas de maladies chroniques — diabète, hypertension artérielle, asthme… — l’officinal joue également un rôle de prévention tout à fait essentiel. L’enquête montre ainsi qu’il conseille souvent un dépistage et que, tout comme les malades, ces professionnels seraient favorables à un dépistage direct à l’officine, possible grâce à des appareils d’autodiagnostic. Cette confiance est d’ailleurs confirmée par le fait que 92% des personnes atteintes de maladies chroniques souhaiteraient que leur pharmacien puisse renouveler leur ordonnance, avec l’accord du médecin bien sûr.