Santé vie pratique

Le soleil, ennemi des médicaments

Destination Santé

Destination Santé / 7 novembre 2017

Alors que l’été bat son plein, il est important de rappeler que certains médicaments peuvent provoquer des manifestations anormales de la peau lors d’expositions au soleil.

JPEG - 33 ko
Photo Phovoir.

Eruptions cutanées, coups de soleil… Plusieurs classes de médicaments peuvent entraîner des réactions de la peau plus ou moins importantes. Il s’agit de la phototoxicité [1] et la photoallergie :

La phototoxicité est une réaction excessive de la peau des zones exposées au soleil. Elle peut se traduire dès la première exposition par un banal coup de soleil et s’aggraver en brûlure du deuxième degré superficielle ;

La photoallergie se déclenche après une seconde exposition au soleil, quelques jours après la première. Elle se manifeste sous la forme d’éruption de la peau, un type d’eczéma. Elle peut dans certains cas déborder sur des parties du corps qui n’ont pas reçu d’UV.

La liste des médicaments concernés est longue. Signalons notamment les antibiotiques, les anti-inflammatoires, les antihistaminiques prescrits en cas d’allergie. Sans oublier les antidépresseurs et certains médicaments contre les troubles du rythme cardiaque et les sédatifs. Et bien sûr, certains traitements contre l’acné. Il y a aussi les antiseptiques locaux, les traitements antimycosiques et les crèmes antiallergiques. Alors si vous êtes sous traitement méfiez-vous, et demandez toujours conseil à votre médecin ou votre pharmacien.

© Agence Destination Santé

[1Médicaments sans ordonnance, les bons et les mauvais, du Pr Jean-Paul Giroud aux Editions de La Martinière