Santé vie pratique

Maladies parodontales : des femmes à risque de cancer

Destination Santé

Destination Santé / 6 novembre 2017

JPEG - 21.3 ko
Photo Phovoir.

Les maladies parodontales et la ménopause seraient de puissants facteurs de risques de cancer. Ce constat ressort d’un travail mené par des scientifiques de l’Université du Texas et de Buffalo [1]. Ces derniers se sont penchés sur les données de la Women’s Health Initiative, une cohorte de 65 869 femmes. Toutes devaient renseigner leur état de santé.

Après 8 ans de suivi, les auteurs ont enregistré 7 149 cas de cancer. Ils ont ainsi montré qu’une maladie parodontale augmentait de 14% le risque de survenue d’une tumeur. Elle multipliait même par trois le risque de cancer de l’œsophage, par rapport à des femmes indemnes d’affections parodontales. Les scientifiques ont par ailleurs indiqué que « les mécanismes à l’origine de ce lien restaient pour le moment obscurs ».

© Agence Destination Santé

[1American Association for Cancer Research, 1er août 2017