Santé vie pratique

Noël : moins de cadeaux, plus de bonheur ?

Destination Santé

Destination Santé / 24 novembre 2017

Si l’on en croit une récente étude [1], le budget moyen dépensé par enfant pour Noël sera de 128,78 euros, contre 106 euros l’année dernière. Or, seulement 50 % des parents déclarent que son enfant s’est servi de tous les cadeaux qu’il a eus à Noël dernier et 25 % qu’il y joue encore.

JPEG - 60.3 ko
Photo Phovoir.

Pourquoi alors nous obstiner à leur acheter tant de jouets ? Pour leur faire plaisir bien sûr. Mais aussi peut-être, plus ou moins consciemment, pour se déculpabiliser de ne pas être assez présents pour eux au quotidien ? Pour replonger dans notre propre enfance ? Pour les stimuler avec le dernier jouet ludo-éducatif à la mode ?

Faire le tri parmi nos motivations est une bonne façon de réprimer nos pulsions d’achat. Se dire qu’ils profiteront davantage de leurs jouets s’ils en ont moins est aussi un bon moyen de ne pas craquer. Il faut aussi garder à l’esprit qu’ils vont être gâtés par d’autres membres de la famille, surtout s’ils grandissent dans une famille recomposée.

Pour les grands enfants, les adolescents et les adultes qui donneraient l’impression de déjà tout avoir, pensez aux cadeaux immatériels. Offrir deux places de concert à votre collégien pour aller écouter avec lui son chanteur préféré, c’est la certitude de lui décrocher un sourire et de vous fabriquer de jolis souvenirs. Une belle carte avec une invitation pour aller déjeuner ou dîner toutes les deux ravira davantage votre maman qu’un énième foulard.

© 2017, Agence Destination Santé

[1Baromètre de Noël 2017 du label « Approuvé par les Familles