Santé vie pratique

Risqué, le maquillage des lèvres ?

Destination Santé

Destination Santé / 20 novembre 2017

Particulièrement fine, la couche cornée des lèvres est fragile et perméable. Mieux vaut donc prendre quelques précautions au moment d’y appliquer son rouge préféré.

JPEG - 30.6 ko
Photo Phovoir

D’autant qu’une étude californienne menée en 2013 avait retrouvé dans 32 rouges à lèvres des traces de métaux lourds (cadmium, aluminium, chrome, plomb). Or d’après la même étude, les femmes remettant régulièrement du rouge à lèvres pourraient en absorber jusqu’à 87 mg chaque jour ! De son côté, l’UFC-Que Choisir a retrouvé des substances indésirables dans plusieurs produits pour les lèvres.

Pour continuer à se maquiller avec plaisir et sans inquiétude, il convient d’ouvrir l’œil sur les étiquettes [1] et ne pas acheter de produits trop bon marché. Mais avant tout, il est essentiel de respecter la durée d’utilisation optimale des cosmétiques [2] et les jeter 12 mois après ouverture. Enfin, rappelons qu’il est totalement déconseillé d’emprunter des produits de maquillage pour la bouche : en cas d’herpès labial, de gastro-entérite ou d’infection ORL, les risques de contamination sont élevés.

© 2017, Agence Destination Santé

[1Recommandations de bon usage des produits cosmétiques à l’attention des consommateurs éditées par l’AFSSAPS (aujourd’hui ANSM) en novembre 2010

[2La vérité sur les cosmétiques, Rita Stiens, Leduc.S éditions, 313 pages, 23 euros