Santé vie pratique

Tabac : les complications gynécologiques au féminin

Destination Santé

Destination Santé / 3 janvier 2018

Passif comme actif, le tabac expose les femmes à des complications gynécologiques. « Une inhalation passive ou active de fumée augmente le risque d’infertilité et avance l’âge de la ménopause d’une ou deux années », révèlent les auteurs d’une étude récemment publiée dans le journal Tobacco Control [1].

JPEG - 25.9 ko

Pour le prouver, des chercheurs ont suivi 93 000 femmes. Agées de 50 à 79 ans, toutes étaient déjà ménopausées. Auprès de chacune, l’exposition au tabac, les difficultés à concevoir un enfant, l’âge de survenue de la ménopause ainsi que le statut tabagique du conjoint ont été relevés. Les fumeuses actives ont également précisé leur degré de dépendance.

Résultat, 15,4% des participantes ont rapporté des difficultés à concevoir un enfant. Pour ces dernières, un an minimum s’écoulait entre les premières tentatives effectuées pour tomber enceinte et la fécondation. Les fumeuses passives avaient 18% de risque en plus de rencontrer des problèmes de fertilité comparées aux femmes abstinentes. Et près de la moitié (45%) ont été ménopausées avant leurs 50 ans. Chez les femmes ménopausées à 48 ans, la consommation de cigarettes avait débuté avant 15 ans.

© Agence Destination Santé

[1Tobacco Control, le 15 décembre 2015