Droits humains

250 migrants secourus au large de la Libye

Route centrale de la Méditerranée

Témoignages.re / 18 décembre 2017

Les garde-côtes libyens ont secouru, samedi, plus de 262 migrants clandestins alors qu’ils tentaient de quitter illégalement la Libye au niveau d’al-Qarabolli et Zliten (ouest) à bords de petits bateaux à destination de l’Italie, ont indiqué des responsables. 

JPEG - 53.6 ko

Il convient de noter que la côte ouest de la Libye est le principal point de départ des migrants, principalement originaires de pays d’Afrique subsaharienne, où ils tentent d’atteindre l’Europe pour échapper à la pauvreté et aux conflits dans leurs pays.

Le navire ’Ibn Aouf’ de la base navale de Tripoli, a secouru, samedi, 262 immigrants illégaux dans la mer au large de la côte de d’al-Qarabolli et Zliten, a indiqué le Bureau d’information de la culture de la marine libyenne.

Le Bureau de l’information a indiqué sur sa page Facebook que parmi les 262 immigrants qui ont été secourus, figurent 44 enfants, 38 femmes et 180 hommes, appartenant à différentes nationalités, dont des Sénégalais, un Marocain, six Syriens, deux Soudanais et deux Camerounais.

Il a ajouté que les migrants étaient à bord de deux bateaux au nord d’al-Qarabolli et Zliten, notant qu’ils ont tous été ramenés à Tripoli à la base navale, et remis aux services de la lutte contre l’immigration illégale.