Journée internationale des droits des femmes dans notre région

8 mars à Madagascar : Grandes fêtes en l’honneur des femmes

9 mars, par Manuel Marchal

A Madagascar, la Journée internationale des droits des femmes est une véritable fête nationale. Les femmes organisent notamment d’importants défilés dans les capitales des Régions, suivis de repas-partage et de fêtes. Dans les villages, notamment dans le Nord, des monuments en pierre sont consacrés au 8 mars. Cela donne une idée de l’importance de la place des femmes dans la société malgache.

8 mars à Toamasina.
8 mars à Toamasina.

A Madagascar, la célébration du 8 mars donne lieu à des manifestations sans commune mesure avec La Réunion. C’est une véritable fête nationale. Le président de la République était hier à Toamasina où se déroulait la commémoration nationale organisée par l’État.

8 mars en pays Betsileo.
8 mars en pays Betsileo.

Dans les Régions et la capitale, les associations de femmes, des groupes de femmes dans les quartiers et villages et les autorités organisent des défilés et des repas-partage. Toute la société est concernée. Ainsi hier à l’hôtel Carlton à Anosy, les femmes journalistes se sont rassemblées pour partager le gateau du 8 mars
Dans le Nord, tout au long la Route nationale 6 qui relie Antsiranana à la route Antananarivo-Mahajanga, la plupart des villages traversés ont un monument en pierre consacré au 8 mars, en l’honneur de la Journée internationale des droits des femmes. Cela donne une idée de l’importance de la place des femmes dans la société malgache.

8 mars à Antsiranana.
8 mars à Antsiranana.

Par exemple, hier 8 mars dans la plus grande ville du Nord, à Antsiranana, la Région Diana et les services de l’État étaient mobilisés pour organiser un grand défilé qui passait notamment par la place de l’Indépendance, lieu traditionnel de rassemblements importants.

Cette journée est préparée bien en amont. Les femmes se réunissent dans leur quartier, sur le lieu de travail afin d’élaborer la stratégie pour le 8 mars. Elles se cotisent pour organiser la fête qui suivra le défilé et pensent au choix du lamba hoany que chaque groupe portera dans le défilé.

M.M.

A la Une de l’actuJournée internationale des droits des femmes

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?