Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Social > Droits humains

Mouvement Réunionnais pour la Paix : « Lettre ouverte aux candidates et candidats à l’élection présidentielle »

Fabien Roussel est le premier signataire

samedi 18 décembre 2021


Voici le contenu de la lettre ouverte adressée par le Mouvement Réunionnais pour la Paix à tous les candidats à l’élection présidentielle. Ce 18 décembre, cette lettre a été lue lors d’un rassemblement pour paix organisé à Champ-Fleuri, Saint-Denis. Secrétaire national du PCF, Fabien Roussel est le premier candidat signataire de cette lettre.


Mesdames, Messieurs, 

Vous êtes candidats à la prochaine présidentielle française. Vous venez solliciter nos suffrages et c’est avec bienveillance que nous vous accueillons. 

Vous aspirez à occuper la fonction suprême au sommet de l’État, celle qui vous donne le privilège d’arrêter les conflits armés qui sèment la mort de populations innocentes et occasionnent des dépenses faramineuses.

Certes, la guerre est rentable ! On entend parler de « contrat du siècle », de "grosses transactions". Il y a même une guerre des "contrats", entre la France et les États-Unis, avant la guerre en elle-même. Mais, est-ce la bonne voie et quel en est le prix réel ?

En 2013, l’ancien Secrétaire d’Etat Américain, Colin Powell, avouait dans une rare confession pour un chef militaire, qu’il avait argumenté en faveur de la guerre en Irak sur la base d’un mensonge. Mensonge qui a conduit au massacre d’hommes, de femmes et d’enfants innocents ainsi qu’à la destruction d’une nation. 

Récemment, le monde entier a été choqué par la catastrophe humanitaire afghane, à laquelle la France a participé mais, orchestrée par les États-Unis. Aujourd’hui, c’est ce même pays, les États-Unis, qui souhaite le boycott des jeux Olympiques en Chine pour cause de « violation des droits de l’Homme » !

L’État Français devrait tirer les leçons de toutes ces manipulations, mensonges et trahisons et profiter du contexte pour se retirer totalement des territoires étrangers ainsi que de la coalition militaire de l’OTAN. Les économies ainsi réalisées pourraient servir à la protection de l’environnement, à la lutte contre la pauvreté et l’insécurité, en France, ou encore, être réinjectées dans l’éducation, la formation et l’emploi.

La France, pays de la liberté et de la fraternité, doit être du côté de la Paix.

Elle devrait être présente aux JO en Chine et faire respecter l’esprit de la Charte des Jeux. 

Elle doit réclamer la fin du blocus de Cuba et exiger la création d’un État Palestinien. 

Elle doit soutenir le retour des Chagossiens dans leur pays natal. Ce peuple voisin a subi la déportation pour permettre aux américains de construire la base militaire de Diego-Garcia.

Dans l’Océan Indien, elle doit trouver le moyen de régler ses problèmes de décolonisations. Les Comores, Maurice et Madagascar, ne peuvent plus être traités avec autant de mépris.

Enfin, le 16 décembre 1971, il y a 50 ans, l’Assemblée Générale de l’ONU a voté à l’unanimité la résolution 2832 faisant de l’océan Indien une zone de paix. Cette résolution n’a jamais été respectée. Nous souhaitons donc qu’elle devienne un traité opposable aux États et réclamons au minimum une zone dénucléarisée.

Voilà ce que le Mouvement Réunionnais Pour la Paix attend du futur président de la République Française ; il attend ce courage là.


Portfolio


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus