11 mars : la Fondation Abbé Pierre va célébrer les 30 ans de sa Boutique Solidarité de Saint-Denis

Pauvreté : la Boutique Solidarité de Saint-Denis accueille trois fois plus de personnes qu’il y a 3 ans

6 mars

Ce lundi 11 mars, la Fondation Abbé Pierre organisera un évènement festif pour célébrer les 30 ans de la première Boutique Solidarité de l’île. « 70 ans après l’appel de l’abbé Pierre, l’appel à la solidarité est plus que jamais d’actualité », indique la Fondation qui constate que « le nombre de personnes accueillies a triplé en 3 ans ».
« Dans ce contexte si préoccupant, la Fondation Abbé Pierre alerte sur le fait que la Boutique Solidarité est à bout de souffle et n’aura plus les moyens d’accueillir toutes les personnes dans le besoin », précise-t-elle.

« Pour célébrer le 30e anniversaire de la Boutique Solidarité de la Fondation Abbé Pierre de Saint-Denis, le 11 mars 2024, l’agence régionale Île de La Réunion / Océan Indien met au programme de cette journée :
- La réalisation d’une fresque pour célébrer également les 70 ans de l’appel de l’abbé Pierre et rappeler les valeurs d’un accueil inconditionnel.
- Une prise de parole des personnes accueillies, des bénévoles et des salariés.
- Une visite des lieux et un temps d’échanges avec les principaux partenaires.

Cette Boutique Solidarité, financée à 95 % grâce à la générosité des donateurs, est un lieu d’accueil inconditionnel pour se poser, se reposer, se laver, manger, préserver les liens sociaux et garder sa dignité. En 2023, la Boutique Solidarité a distribué plus de 20 000 petits déjeuners et plus de 800 bons alimentaires à 1 117 personnes. Alors que le nombre de personnes accueillies a triplé en 3 ans, la Fondation Abbé Pierre s’alarme du manque de réponses collectives pour répondre aux besoins des plus fragiles.

70 ans après l’appel de l’abbé Pierre, l’appel à la solidarité est plus que jamais d’actualité. Combien de personnes isolées doivent mourir à la rue pour que nous prenions conscience de l’urgence à agir immédiatement afin de permettre à chaque personne en détresse d’accéder à une solution de mise à l’abri, comme le prévoit la loi ?

Face à cette hausse de la précarité et des besoins grandissants, les pouvoirs publics peuvent faire davantage en faveur des personnes à la rue et des ménages en difficulté pour leur garantir l’accès à :
- Un hébergement d’urgence en appliquant le droit à l’hébergement opposable (DAHO)
- Un logement adapté en respectant les objectifs de production territoriaux, fixés par le plan Logement d’abord 2
- Un logement social en produisant plus de logement très sociaux dans le cadre de la loi SRU.

Dans ce contexte si préoccupant, la Fondation Abbé Pierre alerte sur le fait que la Boutique Solidarité est à bout de souffle et n’aura plus les moyens d’accueillir toutes les personnes dans le besoin. Les pouvoirs publics doivent s’engager davantage à ses côtés pour lutter plus fortement contre les exclusions et la précarité. »

A la Une de l’actuImpasse du modèle

Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?