Droits humains

Au moins 57 réfugiés meurent noyés sur le chemin de l’Europe

Conséquence de la politique des États de l’Union européenne

Témoignages.re / 6 décembre 2019

Conséquence de la politique européenne de gestion des migrations, des milliers de réfugiés tentent de rejoindre clandestinement ce continent par la mer. Il en résulte de nombreux drames. Le dernier en date, c’est la noyade d’au moins 57 personnes sur les 150 passagers d’une embarcation qui a coulé au large de la Mauritanie.

JPEG - 61.3 ko
(photo d’archives Alfredo d’Amato/UNHCR)

57 migrants sont morts en Mauritanie dans le naufrage d’une embarcation en provenance de la Gambie avec environ 150 migrants à son bord.
Le bateau a sombré mercredi au large de la Mauritanie, selon l’Organisation internationale pour les migrations (OIM).
L’OIM indique que les survivants ont déclaré à son personnel que le bateau avait quitté la Gambie mercredi dernier avec au moins 150 personnes à bord.
L’OIM a ajouté, dans un communiqué, que 83 passagers avaient réussi à rejoindre la côte à la nage. « L’embarcation a heurté un rocher en pleine mer, elle a commencé à prendre l’eau et le moteur s’est désagrégé. Ils n’étaient pas très loin du rivage, mais une forte houle les a empêchés d’atteindre la côte en bateau », selon une source sécuritaire cité par l’AFP.
« Ils n’avaient plus de vivres à bord, ils avaient faim, ils avaient froid, donc ils ont quitté l’embarcation à la nage », a expliqué cette source.