Droits humains

Chine : « Victoire complète » contre la pauvreté

La réussite d’une priorité politique pour un Parti communiste : la pauvreté n’est pas une fatalité, elle se combat

Témoignages.re / 27 février 2021

Le président chinois, Xi Jinping, a déclaré jeudi que la Chine avait remporté une « victoire complète » dans sa lutte contre la pauvreté. Il a fait cette annonce lors d’un grand rassemblement organisé à Beijing pour marquer les réalisations du pays en matière de lutte contre la pauvreté et récompenser ses combattants modèles contre la pauvreté. En tant que pays en voie de développement, la Chine partagera ses opportunités de développement avec les autres pays dans la même situation.

JPEG - 88.9 ko

Xi Jinping, secrétaire général du Parti communiste chinois, a indiqué que la pauvreté absolue avait été éradiquée dans le pays le plus peuplé du monde. Le pays a créé un « exemple chinois » dans la lutte contre la pauvreté et apporté de grandes contributions à la réduction de la pauvreté dans le monde, a relevé M. Xi dans un discours lors d’un rassemblement organisé pour marquer les réalisations du pays dans l’éradication de la pauvreté et récompenser les modèles dans cette cause.
Au cours des huit dernières années, les 98,99 millions d’habitants ruraux démunis qui vivaient encore sous le seuil de pauvreté actuel sont tous sortis de la pauvreté. L’ensemble des 832 districts et des 128.000 villages pauvres ont été retirés de la liste de la pauvreté.

Solidarité internationale

Tout au long de cette course contre la pauvreté dans son pays, le président chinois a gardé à l’esprit que l’éradication de la pauvreté était une volonté commune à toute l’humanité. Il a donc exhorté son pays à jouer un rôle de plus en plus proactif dans les efforts mondiaux de réduction de la pauvreté. C’est ce qu’il affirmait déjà en 2015, lors du Sommet de l’ONU sur le développement durable à New York : « Nous ne pouvons éprouver qu’une profonde inquiétude pour les plus de 800 millions de personnes qui se couchent toujours chaque jour avec le ventre vide ». Et d’ajouter qu’en tant que pays en voie de développement, la Chine partagera ses opportunités de développement avec les autres pays dans la même situation : « La Chine connectera étroitement son développement avec la croissance commune du monde en développement, reliera le rêve chinois aux rêves des peuples de tous les pays en voie de développement en vue d’une vie meilleure, et s’associera aux autres pays en développement pour créer un avenir radieux pour le progrès commun ».

« Ne laisser derrière aucune zone de pauvreté »

Fin 2010, l’économie chinoise s’élevait à environ 6.000 milliards de dollars américains, dépassant le Japon pour devenir la deuxième plus grande économie mondiale, tandis que près de 150 millions de Chinois gagnaient toujours moins d’un dollar par jour. Pendant que le PIB par habitant de la Chine passait de 4.551 dollars en 2010 à 10.276 dollars en 2019, franchissant pour la première fois la barre des 10.000 dollars, le secrétaire général du Parti communiste chinois répétait inlassablement : « Il ne faut laisser derrière aucune zone de pauvreté ni aucun individu démuni ».
Au cours de la dernière décennie, l’objectif global de la démarche anti-pauvreté de la Chine a été de concrétiser les « deux assurances » et les « trois garanties », consistant à assurer aux populations rurales pauvres que leurs besoins alimentaires et vestimentaires seront satisfaits et à garantir qu’elles ont accès à l’enseignement obligatoire, aux services médicaux de base et à un logement sûr.

770 millions de paysans sortis de la pauvreté en 40 ans

Depuis le lancement de la réforme et de l’ouverture à la fin des années 1970, 770 millions d’habitants ruraux démunis sont sortis de la pauvreté selon le seuil de pauvreté actuel de la Chine.
La Chine a contribué à hauteur de plus de 70 % à la réduction de la pauvreté dans le monde au cours de cette période.
Avec de telles réalisations, la Chine a créé un nouveau « miracle » qui « entrera dans l’histoire », a déclaré le dirigeant du Parti communiste chinois.