Droits humains

COVID-19 : les femmes et les filles au centre de la reconstruction

Réunion virtuelle à l’ONU

Témoignages.re / 2 septembre 2020

Lundi, lors d’une réunion virtuelle avec des dizaines de milliers de participants, le secrétaire général de l’ONU a rappelé la note de politique de l’ONU publiée en avril, qui exhortait les gouvernements à placer les femmes et les filles - leur inclusion, leur représentation, leurs droits et leur protection - au centre de tous les efforts visant à lutter contre le COVID-19.

JPEG - 73.2 ko

La première phase, a déclaré António Guterres, consistait à ce que les pays adoptent une « vision holistique » de l’impact de la pandémie sur la santé.

« Toutes les femmes ont droit à des services de santé sexuelle et reproductive de qualité et abordables. Les gouvernements ont la responsabilité de s’assurer que les femmes et les filles peuvent accéder à ces services, même pendant une crise », a-t-il dit, appelant à des systèmes de santé qui répondent aux besoins et aux réalités de tous - y compris les femmes et les filles.

« Cela signifie prioriser et financer les soins de santé primaires et la couverture sanitaire universelle », a ajouté le Secrétaire général, tout en accordant la priorité à la protection des femmes contre la violence sexiste dans les plans nationaux COVID-19.