Droits humains

Famine dans le sud de Madagascar : la solidarité de La Réunion s’amplifie

Face aux dégâts du changement climatique chez des voisins des Réunionnais

Manuel Marchal / 15 octobre 2020

Après des représentants de la diaspora malgache, les dons annoncés par la Région Réunion et le Département, la solidarité avec les victimes de la sécheresse dans le sud de Madagascar s’amplifie avec le lancement de l’opération « Kéré 2020 ». L’objectif est de fournir une aide alimentaire d’urgence à 6.000 personnes et une alimentation en eau potable pour 12.000 habitants, en lien avec les autorités de Madagascar et les ONG mobilisées sur place.

JPEG - 91.1 ko

Le 8 octobre dernier, face à l’aggravation de la crise alimentaire dans le sud de Madagascar à cause de la sécheresse, le Parti communiste réunionnais avait notamment demandé
« aux Collectivités et aux Chambres Consulaires d’organiser des réponses concrètes aux offres de projets structurants annoncés par le Chef d’État Malgache, en les complétant si nécessaire. Cela part de la production de l’eau et de l’énergie à la remise en valeur de la zone de sécheresse. »

La première initiative est venue de membres de la diaspora malgache à La Réunion. Puis, les deux plus grandes collectivités de La Réunion ont pris position : le Département s’engage à verser 200.000 euros et la Région Réunion 150.000 euros.
Les institutions ne sont pas les seules à agir.

64 citernes construites avec Kéré en 2007

Soutenue par Réunion Première et le Journal de l’île de La Réunion, l’opération « Kéré 2020 » vise à recueillir des fonds pour « une aide alimentaire d’urgence aux familles les plus vulnérables et l’approvisionnement en eau potable des communautés les plus impactées ». Kéré 2020 se présente comme « un projet réunionnais, piloté localement par le Gret ». Il vise à fournir une aide d’alimentaire d’urgence à 6.000 personnes, et une alimentation en eau potable pérenne pour 12.000 habitants, en lien avec les autorités de Madagascar et les ONG mobilisées sur place.
Une action analogue, Kéré, avait déjà eu lieu en 2007 pour soutenir la population du sud de Madagascar face à la sécheresse, 400.000 euros de dons avaient été récoltés. « L’opération, déjà pilotée à l’époque par le Gret, avait permis la construction de 64 citernes et la réhabilitation de dix impluviums. Au moins 50 000 personnes, dont 24 000 enfants, ont enfin eu accès à de l’eau saine grâce aux citernes de « Kéré » financées par les Réunionnais ».

Deux districts concernés dans le pays des Antandroy

Kéré 2020 concentrera son action dans les districs d’Ambovombe et Tsihombe, dans le pays des Antandroy. « Un ciblage des communes va tenir compte des avis des acteurs locaux (autorités, Progamme Alimentaire Mondial, ONG…) et des interventions en cours menées par d’autres associations pour assurer une complémentarité dans les interventions », précise les organisateurs de l’action.
Dans l’urgence, priorité à l’aide alimentaire :
« Dans les villages ciblés, tous les ménages seront bénéficiaires, étant donné l’urgence. L’aide alimentaire se composera de don de céréales et légumineux correspondant à 50 % des besoins du ménage pendant deux mois et demi, et jusqu’aux prochaines récoltes. Elle sera complétée par des dons de farine infantile locale « Koba Aina » pour les jeunes enfants âgés de 6 mois à 2 ans. »
Pour éviter que de pareilles crises se produisent à l’avenir, Kéré 2020 va conforter les réalisations déjà entreprises en 2017 :
« Ce deuxième volet du projet s’appuie sur des structures qui existent déjà : les citernes financées par les dons des Réunionnais en 2007. Une enquête préalable va permettre d’identifier les localités où ces citernes nécessitent une réhabilitation et un approvisionnement en eau. Les villages ciblés pour l’aide alimentaire seront prioritaires. L’approvisionnement régulier de ces citernes sera mené avec l’appui de l’AES (Alimentation de l’Eau dans le Sud), basé à Ambovombe, qui mettra à disposition des camions citernes de 5 à 6 m3 ».

Comment donner ?

- Par chèque, à l’ordre de l’association “Kéré”
1 rue Roland‑Garros - 97400 Saint-Denis

- Par virement bancaire
IBAN : FR93 2004 1010 2105 9033 4K01 877
BIC : PSSTFRPSDR

- Via une cagnotte en ligne
www.helloasso.com/associations/association-kere

Des urnes sont disponibles dans les agences du Journal de l’île, à Sainte-Clotilde et Saint-Pierre.

M.M.