Droits humains

Femmes de La Réunion pour la libération immédiate d’Ahed Tamimi

Après la condamnation de la jeune Palestinienne par un tribunal militaire de l’armée d’occupation

Témoignages.re / 23 mars 2018

Suite à la condamnation d’Ahed Tamimi à 8 mois de prison, les organisations réunionnaises signataires d’un appel à sa libération lancé lors de la Journée internationale des droits des femmes réitèrent leur demande. Voici leur communiqué diffusé hier.

JPEG - 137.3 ko
Lors de la Journée internationale des droits des femmes, 4 organisations rassemblées à Champ-Fleuri ont lancé un appel à la libération d’Ahed Tamimi.

Le tribunal militaire a rendu son verdict dans le procès d’Ahed Tamimi. Elle encourait 10 ans de prison et grâce à la pression internationale, elle se voit condamner à 8 mois de prison.

Huit mois de prison c’est trop pour une gifle !!! La justice voudrait que Ahed soit libérée immédiatement.

Nous sommes donc déterminées et vigilantes, et demandons sa libération immédiate. Nous sommes également solidaires de sa mère et de sa cousine lourdement et injustement condamnées, elles aussi.

Les Femmes Communistes de La Réunion
La Ligue des Droits de l’Homme
L’Association Réunion-Palestine
La Réunion Insoumise