Droits humains

La Réunion, département le plus pauvre de la République

5 communes dans le classement des communes les plus pauvres

Témoignages.re / 1er décembre 2020

Le Rapport sur la pauvreté en France de l’Observatoire des inégalités vient d’être publié et montrent que 9 villes de La Réunion sont dans le classement des 20 communes les plus pauvres de la République.

Une situation qui n’est pas nouvelle dans notre île, mais qui atteste de l’absence de prise de conscience politique pour lutter contre ce fléau. D’ailleurs, les rapporteurs expliquent que certes "la France reste l’un des meilleurs modèles sociaux au monde qui protège mieux les pauvres que la plupart des autres pays riches", mais "cela ne veut pas dire que la situation n’est pas inquiétante".

La Réunion a d’ailleurs le plus fort de taux de pauvreté (25%) et se classe 4e en nombre de personnes qui vivent avec moins de 900 euros par mois.


N.B. Le taux de pauvreté correspond à la part de la population qui vit avec un revenu disponible inférieur au seuil de pauvreté.

D’ailleurs, Louis Maurin, directeur de l’Observatoire des inégalités, précise que "le seuil de pauvreté est fixé à 900 euros par mois pour une personne seule, cela signifie que toutes les personnes qui vivent avec moins de 900 euros nets par mois sont considérées pauvres".

En France, cela correspond à 8,3% de la population, soit 5,3 millions de français dont près de 220 000 à La Réunion. D’ailleurs, sur la base des données d’octobre 2018, de l’Institut National de la Statistique et des Études Économiques (INSEE), "La Réunion fait face à une très forte précarité monétaire avec 40% de sa population vivant sous le seuil de pauvreté métropolitain".

Parmi les villes qui comptent plus de 20 000 habitants, 5 communes arrivent en tête du classement des 20 villes où le taux de pauvreté est le plus élevé : Le Port, Saint-Benoît, Saint-Louis atteignent 47%. Saint-André et Saint-Joseph affichent 46%, selon les données 2017 de l’Insee. Des niveaux de pauvreté trois fois plus élevés que la moyenne nationale (14% en 2017).

Au total, neuf communes réunionnaises font partie du classement, dont s’y ajouter Le Tampon, Saint-Leu, Saint-Pierre et Sainte-Suzanne. De plus, les quartiers les plus pauvres se situent dans les quartiers de Sainte-Suzanne, «  Bel Air Centre-Ville Village Desprez » figurent en tête du classement avec des taux de pauvreté aux alentours de 66.1%. Ensuite, les quartiers « Petit Bazar - Chemin du Centre – Fayard » font parties du top20 avec un taux de pauvreté de 64.6%.