Droits humains

LDH : Pour obtenir l’abolition réelle de l’esclavage dans le monde et la fin des exactions contre les migrants en Libye

Témoignages.re / 25 novembre 2017

JPEG - 22.3 ko

Les révélations sur la vente aux enchères d’êtres humains en Libye a ému l’opinion internationale. Oui, au 21e siècle, les migrants africains jetés sur les routes de l’exil par la misère, la guerre ou l’oppression politique, sont battus parfois jusqu’à la mort, rançonnés, violés, séquestrés, affamés et réduits en esclavage.

Nous savons, selon une estimation d’une ONG australienne, que plus de 40 millions de personnes, de par le monde, vivent des formes modernes d’esclavage et que la solidarité humanitaire doit partout s’attacher à lutter pour un monde sans esclavage.

Mais face à la situation extrême qui perdure en Libye, caractérisée par l’urgence et pour une part, par la complicité des autorités de ce pays, la voix de la Réunion qui a connu l’esclavage et la traite négrière doit se faire entendre, par ses citoyens et ses élus, pour obtenir que les Etats en accord avec l’ONU agissent sans délai afin de mettre un terme aux exactions subis par les migrants, et rechercher les responsabilités.

La LDH à la Réunion appelle les Réunionnais à se mobiliser en ce sens en signant les pétitions en ligne sur la situation en Libye et en écrivant à leurs représentants élus.

A l’heure où, en France, les organisations de la société civile se mobilisent pour lancer les Etats Généraux des Migrations, cette mobilisation servira aussi à faire en sorte que des réponses appropriées soient apportées à cette problématique migratoire pour une politique respectueuse des droits fondamentaux.

Saint-Denis de la Réunion, le 24/11/2017

Pour la LDH à la Réunion
Isnelle Gouljar