Visite de Yaël Braun-Pivet, Présidente de l’Assemblée nationale

Le Département de La Réunion aux côtés de l’État dans la lutte contre les violences intrafamiliales

9 janvier

Cyrille Melchior, Président du Conseil départemental, et la vice-Présidente Flora Augustine-Etcheverry ont accompagné, le lundi 8 janvier, la Présidente de l’Assemblée nationale, Yaël Braun-Pivet, lors de sa rencontre, à Saint-Denis, avec le Collectif pour l’élimination des violences intrafamiliales (CEVIF).

Yaël Braun-Pivet a ainsi pu découvrir les modalités de mise en œuvre, dans l’île, de l’Aide d’urgence universelle, instaurée depuis le 1er décembre 2023, et du Pack nouveau départ, un dispositif actuellement testé dans le département du Val d’Oise et qui sera étendu à quatre autres départements cette année, dont La Réunion.

Les victimes de violences conjugales peuvent en effet désormais bénéficier d’une aide financière leur permettant de quitter rapidement leur foyer, de se mettre à l’abri et de faire face aux dépenses immédiates. Le Pack nouveau départ permet par ailleurs d’être accompagné par des professionnels, qui organisent la prise en charge de la victime.

La rencontre avec le CEVIF a été l’occasion pour le Département de rappeler son engagement en faveur de ces victimes. La Collectivité a ainsi consacré 1,3 million d’euros, en 2023, au soutien des intervenants de terrain. Elle accompagne également des associations qui portent des projets innovants comme le bouton d’alerte « Monshérif » et participe au financement des ISCG (Intervenants Sociaux en Commissariats et Gendarmeries), récemment passés de 4 à 13.

Le Conseil départemental a aussi lancé le dispositif « Caravane à VIF allure » qui permet à des associations VIF partenaires du Département de s’installer dans des lieux fréquentés pour proposer aux familles des échanges et de l’écoute afin de faciliter la libération de la parole.

Dans la continuité de ces actions, le Département de La Réunion élabore actuellement un plan départemental de prévention des Violences Intrafamiliales (VIF) en direction des enfants. Ce travail partenarial avec les associations VIF sera valorisé lors de la prochaine réunion de l’Observatoire départemental de la protection de l’enfance (ODPE), au mois de février.

« Nous voulons travailler à mieux coordonner les actions publiques, expliquait Cyrille Melchior. C’est ensemble que nous allons réussir. Nous avons une belle société réunionnaise mais beaucoup trop de violences familiales. Il y a un champ qui a été un peu oublié, c’est celui de l’éducation populaire. Nous ne réussirons que si nous travaillons sur plus de prévention. » Le Président du Département demandait également d’avantage de possibilités d’adapter les règles au contexte local.

Saluant le travail engagé, Yaël Braun-Pivet assurait, elle, que ce sujet complexe requiert de l’humilité. « Il faut parfois recommencer, tâtonner, s’adapter » disait-elle ainsi avant de souligner que le travail du législateur consiste à donner les moyens d’agir aux intervenants de terrain.


Signaler un contenu

Un message, un commentaire ?