Droits humains

Lutte contre la pauvreté : 5 Points conseil Budget labellisés par l’État à La Réunion

Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté

Témoignages.re / 8 janvier 2021

Les Points conseil budget font partie de la stratégie de l’État de lutte contre la pauvreté. L’objectif est de prévenir le surendettement. En plus d’un taux de chômage record, La Réunion est un pays marqué par de nombreux abus sur les prix, responsables de l’aggravation de la pauvreté dans notre île. Présentation de ce dispositif par la préfecture :

JPEG - 65.8 ko

« La Réunion est l’une des régions les plus touchées par la précarité. La labellisation par l’Etat de points conseil budget (PCB) figure parmi les mesures phares de la stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté. Ces points conseil sont des structures d’accueil inconditionnelles destinées à accompagner toute personne rencontrant des difficultés budgétaires. Ils ont pour but de prévenir le surendettement et de favoriser l’éducation budgétaire.

Des points conseil budget ouverts à tous

Ce sont des lieux ouverts à tous : jeunes, salariés, retraités, familles, personnes isolées, etc. Des professionnels y proposent un accompagnement gratuit et personnalisé dans la gestion d’un budget.
Répondant à une charte nationale gage de qualité et de l’indépendance de leurs conseils, les professionnels au sein des PCB ont pour mission :

· d’aider les personnes en situation financière difficile par un accompagnement de proximité ;
· d’analyser les dossiers dits « complexes » et contacter les créanciers pour proposer des solutions, avec l’accord des personnes.

Les professionnels présents sont aussi en mesure d’apporter un appui aux démarches relatives à la procédure de surendettement.

Les points conseil budget à La Réunion

A La Réunion, le premier PCB a été inauguré le 18 mars 2019 en présence de Madame Christelle Dubos, secrétaire d’État auprès de la Ministre des Solidarités et de la Santé. Il s’agissait du premier PCB labellisé sur le territoire français. Porté par la CAF, il est situé au cœur du quartier prioritaire de la politique de la ville du Chaudron, sur la commune de Saint-Denis.
Aujourd’hui encore, il fait toujours figure de PCB pilote à l’échelle de l’île. En 2019, un deuxième PCB avait également été labellisé, celui de Saint-Louis, porté par la CCAS.

La Réunion est l’une des régions les plus touchées par la précarité

Pour l’année 2020 :

· Près de 300 personnes ont été accueillies par le PCB, soit par téléphone, soit en présentiel.
· 30 situations mensuelles ont été prises en charge.
· Environ 1100 dossiers de surendettement ont été déposés, soit 53 % des dossiers de surendettement traités dans les DOM.
· La moitié des débiteurs sont des femmes et au chômage ou sans profession
· 58 % des ménages n’ont aucune capacité de remboursement.
· L’endettement global déclaré s’élève à 35 M€.

Un nouveau réseau de 5 structures

En 2020, l’Etat a lancé un nouvel appel à manifestation d’intérêt ; ce sont maintenant 5 structures qui sont labellisées avec 3 structures supplémentaires portées respectivement par la Croix Rouge Française, ESF Réunion et l’AREP.

Ces nouveaux points conseil budget vont permettre d’assurer une couverture territoriale de proximité équilibrée.

La sécurisation financière et la stabilisation du réseau de 5 structures sont assurées par le soutien de l’Etat qui apporte un financement forfaitaire pluriannuel de 15 000 euros.
Ce financement sera complété, avec le concours de la Caf, pour permettre le recrutement d’un conseiller en économie sociale et familiale dans chaque PCB.
En complément et soutien, l’IEDOM accompagnera également les structures avec la mise en place d’un plan de formation.

Un premier comité de pilotage sera prochainement organisé pour rassembler les partenaires clés de l’accompagnement budgétaire sur le territoire.
Des réunions de présentations du dispositif auprès des partenaires (CCAS, CGSS, Missions locales, Centres sociaux…) sont également prévues. »