Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Social > Droits humains

Lutte contre la pauvreté à Saint-Denis : inauguration du Village d’accès aux droits

La Semaine de la Fraternité et des Solidarités du 10 au 15 octobre

mardi 11 octobre 2022


Saint-Denis s’attaque à la pauvreté, à la discrimination et aux idées reçues. Elle déploie une politique de fraternité et de solidarité offensive, et concrète sur le terrain, à destination de tous les démunis, les exclus, les discriminés. Un village mobile a été inauguré ce lundi matin et sera installé dans 7 quartiers différents jusqu’à samedi 15 octobre. Parallèlement à ce village d’accès aux droits, des actions de solidarités et de fraternité ont lieu dans toute la capitale !


Il est souvent question de proximité et d’accompagnement dans les discours politiques. Cette Semaine de la Fraternité et des Solidarités est un bel exemple de concrétisation de ces discours tant l’objectif de cet événement est d’aller au plus près des plus éloignés des droits et des acquis. La Mairie de Saint-Denis et le CCAS arpentent toute la capitale réunionnaise pour aller à la rencontre des citoyens qui ne savent pas ou qui sont dans l’incapacité de faire reconnaître leurs droits et elle met tout en œuvre pour répondre au plus près des attentes et des besoins des concitoyens.

Début de chantier de réhabilitation

Il y a plusieurs semaines, Madame Jams a fait une demande de réhabilitation de son logement. Rénover son domicile est impossible pour cette maman célibataire de trois enfants. « Nos conditions de vie sont difficiles. On a fait des petits travaux, mais c’est compliqué », explique la Dionysienne. En conséquence, la Ville de Saint-Denis et le CCAS lancent un chantier avec l’association ASIP (Association sociale pour l’insertion) de rénovation de la salle de bain, des sanitaires et de la peinture, avec la participation d’aidants de la famille, deux bénévoles de l’ESE (Espace social éducatif).
« Nous avons des travaux prévisionnels mais nous nous adaptons aussi à la situation que nous trouvons sur place », justifie Jean-Denis Idmont, chargé de mission de l’ASSIP qui surpervise le chantier avec le CCAS et la Mairie. Le budget estimé est de 3500 euros, mais il se peut que cela dépasse en fonction de la situation concrète. Les matières premières sont prises en charge, la famille doit gérer les déchets générés par le chantier. « Ça va vraiment nous changer le quotidien » précise madame Jams au milieu du chantier.

L’inclusion par le jeu

Autre événement organisé dans le cadre de ce lancement de la Semaine de la Fraternité et des Solidarités, l’installation de la première aire de jeu inclusive, accessible aux enfants et aux parents porteurs de handicap. « Nous sommes laissés pour compte. Souvent, les personnes handicapées ne peuvent utiliser les structures et même parfois elles ne peuvent entrer dans les aires de jeux. Nous vivons une double peine : nous sommes handicapés et en plus, nous sommes exclus », introduit Arnaud Huguet élu municipal dionysien. L’Aire de jeux de Bellevue devient donc le premier parc intégré avec une aire inclusive. Les enfants valides et porteurs de handicaps peuvent donc partager un moment ludique !
De plus, ce chantier a été effectué notamment par 12 jeunes en insertion professionnelle de l’ACI (Atelier chantier d’insertion) qui ont collaboré à la réalisation du cheminement d’accessibilité et à la place de parking pour personnes à mobilité réduite.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus