Droits humains

Mobilisation des communistes portoises en faveur du respect des droits des femmes

Célébration du 8 Mars au Port

Correspondant Témoignages / 12 mars 2018

Le groupe de femmes communistes de la Section du Port du PCR a organisé une action ce samedi 10 mars dans le cadre de la célébration réunionnaise de la Journée Mondiale des Droits des Femmes. Cette action s’est déroulée durant tout l’après-midi dans le siège de la Section, animée par Firose Gador, pour qui « nous avons eu la participation de plusieurs camarades du Port ainsi que la présence solidaire de camarades des sections PCR du péi.

JPEG - 56.9 ko
Un petit mot d’accueil de Firose pour démarrer l’après-midi. (Photo A.D.)

Dans le message d’accueil très chaleureux du public exprimé par la Secrétaire de la Section du Port du Parti Communiste Réunionnais, Firose Gador a notamment souligné que cette célébration est un appel à la solidarité avec les femmes du monde entier dont la militante anti-colonialiste palestinienne Ahed Tamimi. Elle a aussi rappelé le sens donné à cette journée, qui est une journée de lutte pour le respect des droits et de la dignité des femmes.

Ensuite a eu lieu la présentation d’une exposition d’une cinquantaine de photos et biographies de Réunionnaises qui se sont battues pour le respect des droits comme de la dignité de leurs compatriotes. Ces documents concernent toute l’Histoire du pays, depuis les luttes des esclaves marones jusqu’aux communistes réunionnaises d’aujourd’hui qui se battent pour le droit de leur peuple à la responsabilité pour plus d’autonomie.

Ensuite a eu lieu la projection d’un documentaire consacré aux violences conjugales, suivie d’un sobatkoz très intéressant sur les moyens à mettre en œuvre pour combattre l’ensemble des violences intra-familiales à La Réunion. Ce débat a été suivi par une belle prestation théâtrale et musicale de trois militantes — Ninine, Paule et Marie-France — sur la défense des causes féministes réunionnaises.

Enfin, les participant-e-s à cette rencontre ont eu le bonheur de voir deux jeunes militantes, Agnès et Ayline, présenter un spectacle de maloyas, qui sont un symbole fort des luttes de notre peuple depuis 355 ans pour se libérer de toutes les formes d’oppressions et d’injustices. D’où un chaleureux cocktail de l’amitié et de fraternité qui a clôturé cette célébration du 8 Mars, avec l’engagement des militantes et militants communistes portois de continuer leurs combats.

Correspondant

JPEG - 56.4 ko
Préparation pluri-générationnelle de l’expo ‘’Journée des droits des femmes’’ !
(Photo A.D.)
JPEG - 64.7 ko
Outre le cinéma, il y avait du théâtre. Les saynètes inspirées de la vie quotidienne ont remporté un franc succès. (Photo A.D.)