Droits humains

Plus de 100 millions de personnes touchées par la faim extrême

Insécurité alimentaire aiguë

Témoignages.re / 4 avril 2019

Le nombre de personnes en situation de crise alimentaire à travers le monde reste largement supérieur à 100 millions pour la troisième année consécutive, et le nombre de pays concernés a augmenté.

JPEG - 69.4 ko

Le Directeur général de la FAO, José Graziano da Silva, a estimé que malgré une légère baisse du nombre de personnes en situation d’insécurité alimentaire aigüe en 2018 - la faim dans sa forme la plus extrême - le chiffre annoncé reste beaucoup trop élevé.

« Nous devons agir dans le cadre d’une approche globale articulée autour d’un axe humanitaire-développement-paix pour renforcer la résilience des populations touchées et vulnérables. Pour sauver des vies, nous devons également préserver leurs moyens d’existence », a-t-il ajouté. 

Le Rapport mondial est réalisé chaque année par le Réseau mondial contre les crises alimentaires, un groupe d’agences internationales actives dans l’aide humanitaire et l’aide au développement.

Cette année, le rapport a été présenté lors de l’événement de haut niveau intitulé « L’alimentation et l’agriculture en temps de crises » qui se tient à Bruxelles les 2 et 3 avril. Il examinera la mise en œuvre de méthodes et de solutions novatrices pour prévenir et gérer les crises alimentaires, ainsi que celle d’une feuille de route afin de construire une action conjointe dans les années à venir.

Près des deux tiers des personnes touchées par l’insécurité alimentaire aigüe vivent dans les huit pays suivants : l’Afghanistan, la République démocratique du Congo, l’Ethiopie, le Nigéria, le Soudan du Sud, la Syrie et le Yémen.