Droits humains

Section PCR de Saint-Pierre : « soutien à toutes les femmes de La Réunion et dans le monde »

25 novembre : Journée mondiale contre les violences sexistes

Témoignages.re / 25 novembre 2018

En cette Journée mondiale contre les violences sexistes, la Section communiste de Saint-Pierre publie un communiqué rappelant les conséquences sur la société réunionnaise des violences infligées aux femmes.

JPEG - 92.2 ko

« Aujourd’hui c’est la journée mondiale contre les violences sexistes.
Mais n’oublions jamais le combat QUOTIDIEN que représente ces violences pour les personnes qui en sont victimes : aggressions, feminicides, discrimination au travail... Les violences sexistes sont nombreuses, trop nombreuses.

Les femmes sont plus nombreuses à La Réunion, notamment du fait de l’exil de nos jeunes en France. Pourtant, si elles sont les plus nombreuses et les plus diplômées, elles sont moins nombreuses aux postes à responsabilités. De plus, elles sont plus nombreuses à être sans activité professionnelle (34% des femmes contre 24% des hommes). Elles sont également moins bien payées et plus souvent à temps partiel.
Trouver un emploi digne, et à leur juste valeur est donc un combat de tous les jours pour les femmes à La Réunion et dans le monde.

Les violences sexistes sont également des violences physiques...

N’oublions jamais les 5 femmes décédées en 2017 sous les coups de leur conjoint dans notre péi.
N’oublions jamais les 8860 femmes victimes d’agressions sexuelles dans notre péi chaque année.
N’oublions jamais les 4711 femmes victimes d’au moins une agression physique par leur conjoint chaque année dans notre péi.

En ce jour symbolique de lutte contre les violences sexistes, la section PCR de Saint Pierre apporte son soutien à toutes les femmes de La Réunion et dans le monde. »