Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Social > Droits humains

Soudan du Sud : 223 millions de dollars de l’USAID pour aider le PAM à sauver des vies et à lutter contre la faim

Face à la guerre, au changement climatique et à la hausse des prix

lundi 8 août 2022


USAID a décidé d’aider le Programment alimentaire mondial pour venir en aide au Soudan du Sud. Il s’agit de sauver des vies alors que la faim sévère exacerbée par les conflits, le changement climatique et la hausse du coût des aliments ravagent une des plus jeunes nations du monde. Une partie de ces fonds provient du « Fonds supplémentaire d’Ukraine ».


Le gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire de l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID), a versé 223 millions de dollars au Programme alimentaire mondial (PAM) des Nations Unies pour une aide alimentaire et nutritionnelle essentielle afin d’atteindre des millions de personnes au bord de la famine au Soudan du Sud.

Le pays connaît sa pire crise alimentaire depuis son indépendance en 2011 en raison d’un conflit continu, de quatre années d’inondations persistantes, de 18 mois de sécheresse localisée et de l’impact d’une crise alimentaire et énergétique mondiale exacerbée par la guerre en Ukraine.

De l’argent prévu à l’origine pour l’Ukraine

Le gouvernement des États-Unis, par l’intermédiaire du Bureau d’aide humanitaire de l’USAID, a fourni au PAM 106 millions de dollars de son « Fonds supplémentaire pour l’Ukraine » afin de fournir une aide immédiate à 2,4 millions de femmes, d’enfants et d’hommes en situation d’insécurité alimentaire grave avec une aide alimentaire et nutritionnelle vitale ainsi que financière.

Une deuxième contribution du Bill Emerson Humanitarian Trust du gouvernement américain, supervisée par l’USAID, qui devrait arriver d’ici la fin de 2022, fournira au PAM une aide alimentaire en nature d’une valeur de 117 millions de dollars, suffisante pour nourrir 1,1 million de personnes. La cargaison se compose de sorgho, d’huile végétale et d’aliments nutritifs pour les nourrissons de moins de cinq ans et les femmes enceintes ou allaitantes.

« Cette contribution vitale démontre l’engagement continu du gouvernement américain envers le peuple du Soudan du Sud », a déclaré la directrice de pays par intérim du PAM, Adeyinka Badejo. « Il permettra aux familles les plus vulnérables de mettre de la nourriture sur la table à un moment où la nourriture devient de plus en plus chère et rare à cause de la crise mondiale. ».


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus