Droits humains

Soutien à Ahed Tamimi : appel réunionnais à l’ONU

Mobilisation initiée par les Femmes communistes de La Réunion

Témoignages.re / 19 mars 2018

Dans un communiqué diffusé le 15 mars, les Femmes communistes de La Réunion expliquent les démarches accomplies à la suite de la Journée internationale des droits des femmes pour soutenir Ahed Tamimi.

JPEG - 52.8 ko

Le 6 février, nous avons appelé les réunionnais à être solidaire avec la jeune palestinienne Ahed Tamimi, arrêtée et emprisonnée pour une simple gifle à un soldat. Pour rappel les soldats avaient tiré sur des membres de sa famille et blessé un de ses cousins.

Le jeudi 8 mars nous avons mis au coeur de notre mobilisation cet appel à la solidarité pour Ahed, les enfants et le peuple palestinien. D’autres organisations se sont jointes à nous à cette occasion (Comité pour la Palestine, LDH, La Réunion Insoumise,...). Nous avons voté et envoyé, à l’ONU Femmes ainsi qu’à la famille, un appel pour la libération de Ahed.

Contre l’avis de l’ONU et malgré les multiples protestations internationales, son procès a recommencé ce mardi 13 mars et est toujours en cours. Celui-ci a lieu à huis clos et aucune information ne ’fuite’ .

Une véritable ignominie ! Comment un pays puissant peut-il justifier un tel scandale, le besoin du huis clos d’un tribunal militaire pour juger une gifle ? 

Nous femmes Communistes, nous nous élevons contre ce scandale et appelons tous et toutes à apporter plus que jamais notre soutien à Ahed.

Unissons nous pour que Ahed ait droit à un procès humain, digne de ce nom et lui éviter “une mise à mort” en catimini.

Le Port, le 15 mars 2018.

Femmes communistes de La Réunion