Droits humains

Une soixantaine de réfugiés du Sri Lanka arrivés hier à La Réunion

La Réunion concernée par la crise mondiale des migrants

Témoignages.re / 15 décembre 2018

Un bateau de pêche transportant une soixantaine de personnes dont des femmes et des enfants en provenance du Sri Lanka a été localisé hier à quelques centaines de mètres des côtes réunionnaises. Le navire a été escorté jusqu’au Port-Ouest. C’est la troisième fois en quelques mois que des réfugiés en provenance de ce pays tentent d’entrer à La Réunion après un périlleux voyage de plusieurs milliers de kilomètres au travers de l’océan Indien.

JPEG - 64.2 ko
Le Wasana 1 au large des côtes réunionnaises. (photo Réunion Première)

Le vendredi 14 décembre 2018 vers 11 heure, le navire de pêche sri-lankais « Wasana 1 » a été signalé au centre régional opérationnel de surveillance et de sauvetage (CROSS) La Réunion à 400 mètres au large de la côte de la commune de Saint-Philippe, à l’extrême sud-est de La Réunion. Des témoins à terre ont fait état de signes de détresse.

Après un vol de surveillance effectué par la section aérienne de Gendarmerie, la vedette de la société nationale de sauvetage en mer (SNSM) « Talmondaise II » de la station de Saint-Pierre est engagée par le CROSS Réunion pour porter assistance au navire. A titre de précaution, trois policiers du commissariat de Saint-Pierre sont embarqués à bord de la vedette afin de sécuriser le personnel de la SNSM.

Sur zone, la vedette SNSM ne signale aucun signe visible d’avarie du navire. Environ 60 personnes sont présentes à bord dont une dizaine d’enfants de 4 à 12 ans et 7 femmes.
Les passagers du Wasana 1 ont été escortés vers le Port-Ouest en afin que leur situation soit examinée par les autorités.