Droits humains

Victoire sur la pauvreté en Chine : un bon travail communiste

Nouvelle illustration du retard pris par La Réunion

Manuel Marchal / 1er mars 2021

770 millions de personnes sorties de la pauvreté en 40 ans : c’est le résultat d’une politique menée par un Parti communiste au pouvoir. Jeudi dernier, Xi Jinping, secrétaire général du Parti communiste chinois et président de la République, a annoncé que la pauvreté absolue a été éradiquée en Chine, le pays le plus peuplé du monde. Tout comme La Réunion, la Chine était soumise au régime colonial jusqu’au milieu du 20e siècle. Mais dans notre île, la part de la population vivant sous le seuil de pauvreté reste proche de 40 %, alors qu’à la différence de la Chine, La Réunion n’est pas classée comme pays en développement, mais comme région d’un des pays les plus riches du monde.

JPEG - 85.3 ko

Jeudi dernier, le secrétaire général du Parti communiste chinois a annoncé que son pays avait éradiqué la pauvreté absolue. Au cours des 8 dernières années, près de 100 millions de personnes ont vu leur situation s’améliorer de manière si substantielle qu’elles ne sont plus considérées comme pauvres. Sur une période de 40 ans, ce sont 770 millions de Chinois qui sont sortis de la pauvreté. Ce nombre équivaut à la population de l’Union européenne et des Etats-Unis, soit la majeure partie des Occidentaux. C’est aussi près de 10 % du nombre d’êtres humains sur Terre.
Ces comparaisons donnent une idée du défi qui a été relevé.

Une raison d’être d’un Parti communiste

Si la Chine a réussi à vaincre la grande pauvreté, c’est le résultat d’une volonté politique. Jusqu’au milieu du siècle dernier, la Chine était soumise à un régime colonial. Le Parti communiste a accédé au pouvoir en 1949. 30 ans plus tard, une ligne nouvelle a été choisie. Elle va permettre à la Chine de retrouver le rang de première puissance mondiale qu’elle occupait avant d’être envahie par les puissances occidentales et le Japon au 19e siècle. Cette politique s’est traduite notamment par l’émergence d’une classe moyenne et par un combat sans relâche contre la pauvreté.
On ne pouvait pas moins attendre de la part d’un Parti communiste. Rappelons que la raison d’être d’un Parti communiste est d’aller vers une société sans classe, où les besoins élémentaires de tous peuvent être satisfaits. « Au cours de la dernière décennie, l’objectif global de la démarche anti-pauvreté de la Chine a été de concrétiser les « deux assurances » et les « trois garanties », consistant à assurer aux populations rurales pauvres que leurs besoins alimentaires et vestimentaires seront satisfaits et à garantir qu’elles ont accès à l’enseignement obligatoire, aux services médicaux de base et à un logement sûr », rappelle une analyse de « Chine nouvelle » ».

Pauvreté, corruption et achat de voix

La Réunion est aussi une ancienne colonie. L’objectif de la revendication de « Réunion département français » était d’en finir avec la misère causée par le régime colonial. Mais 76 ans après l’abolition du système colonial dans notre île, la pauvreté est toujours là.
C’est bien la preuve que la lutte contre la pauvreté n’est pas une priorité. En effet, la France est un des pays les plus riches du monde. Personne ne peut croire que ce pays n’a pas les moyens de sortir près de la moitié des Réunionnais de la pauvreté. En conséquence, le nombre de pauvres augmente tous les jours à La Réunion, tout comme celui des travailleurs privés d’emploi.
La création d’un Parti communiste à La Réunion en 1959 était le fait d’un constat : Paris refusait d’appliquer la loi abolissant le statut colonial. Le PCR a alors fait l’objet d’une violente répression, car il voulait changer le système qui produisait de la pauvreté.
Or, comment développer une démocratie si près de la moitié de la population vit sous le seuil de pauvreté, ce qui fait le lit de la corruption qui se manifeste encore par des achats de voix. Il est clair que le maintien d’une part importante de notre population dans la misère en arrange certains. Aussi n’est-il pas étonnant que de moins en moins de Réunionnais choisissent de participer aux élections, d’autant plus que ce système empêche les pauvres d’arriver au pouvoir. Même lors du premier tour des municipales, la « reine des élections » à La Réunion, près de la moitié des électeurs a rejeté ce système en refusant d’aller dans un bureau de vote.
La Chine est un pays en développement, elle a réussi à éradiquer la grande pauvreté. Qu’attendent donc les autorités responsables de cette question à La Réunion pour suivre cet exemple et rattraper le retard ?

M.M.



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • Comme la chine communiste est en train de devenir la première puissance mondiale pratiquement dans tous les domaines on peut espérer qu’elle contribuera à éradiquer la pauvreté dans la plupart des pays du monde . Mais il ne faut pas rêver il y aura toujours des pauvres dans tous les pays de la planète qu’ils soient communistes ou capitalistes mais aussi des gens très riches .

    Il y a actuellement de nombreux chinois et russes qui possèdent les plus grosses fortunes du monde et malgré les politiques égalitaires des pays communistes le nombre de leurs multimilliardaires vont continuer de s’accroitre encore longtemps tant que les riches continueront à s’enrichir en appauvrissant les autres . Certes le seuil de pauvreté sera probablement plus élevé qu’actuellement selon l’augmentation des revenus moyens de la population mais l’importance de l’écart qui y aura entres les revenus des plus riches et des plus pauvres va continuer d’augmenter et le monde appartiendra à ces hommes et ces femmes qui seront à la tête des multinationales capables d’imposer leurs lois , la loi du plus fort sur toute la terre .

    Ce qui est important ce n’est pas tellement que les gens soient moins pauvres ou plus riches , mais que les ressources de notre planète et les richesses produites par le travail et l’intelligence des hommes soient partagées le plus équitablement possible entre tous les hommes , que les progrès techniques et scientifiques réalisés par des hommes et des femmes exceptionnels soient appliqués à tout le monde pour le bonheur du plus grand nombre et non pour appauvrir encore un peu plus les plus pauvres .
    ..
    L’appauvrissement de l’homme par l’homme devrait être considéré comme un crime contre l’humanité car en définitive il n’y a pas de nos jours beaucoup de différence entre les pauvres d’aujourd’hui et les esclaves d’antan ,ils ne doivent leur existence et leur survie que par leur soumission à leurs maitres disposant des moyens de leur faire faire ceux qu’ils veulent grâce à la domination de l’argent et de son pouvoir sur le monde .

    L’asservissement des humains par d’autres humains étant considérés comme un crime contre l’humanité , l’appauvrissement des hommes par d’autres hommes devrait être aussi considéré comme un crime contre l’humanité puisqu’il aboutit en définitive à ramener les plus pauvres à la condition d’esclaves dont l’existence ne dépend plus de leur liberté et de leur aptitude à programmer et maitriser leur avenir , mais du bon vouloir de ceux dont le but principal est toujours de s’enrichir encore et encore à l’infini ,quelques soient les souffrances qu’ils génèrent pour les plus pauvres .

    Peut être qu’il serait temps de créer une autorité internationale qui disposeraient de moyens efficace pour contrôler la puissance de l’argent et veiller à ce qu’il soit toujours utilisé pour le progrès et le bonheur de tous les hommes sans distinction de race ou de religion ou d’appartenance politique . Certes les 8 milliards d’êtres humains qui existent sur notre planète sont tous différents et certains ont plus de génie que d’autres et il est tout à faut normal que ceux qui sont plus talentueux que les autres et produisent plus de richesses que les autres se distinguent des autres , mais la plus grande partie des richesses qu’ils produisent doit être partagée entre tous les hommes et servir au progrès de l’humanité , mais pour cela il faut qu’il y ait des règles qui s’imposent à tous et je ne suis pas sûr que ces règles puissent être considérées comme capitalistes ou communistes .Il doit bien y avoir in autre adjectif pour les qualifier .

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Pour compléter mon intervention, je dirai que les règles qui pourraient empêcher un appauvrissement de l’homme par l’homme seraient essentiellement des règles humanitaires qui devraient permettre à tous les hommes de disposer d’un revenu suffisant pour vivre dignement .

    Nous ne pouvons pas accepter que dans certains pays riches le revenu moyen par habitant soit supérieur à 100000 euros par an alors que dans les pays les plus pauvres le revenu annuel moyen est inférieur à 500 euros . Si certains sont pauvres et d’autres sont riches , c’est souvent par ce que les transactions commerciales ne sont pas réalisées au juste prix . Les pays les plus riches augmentent leur richesse souvent en achetant leur matière première à des prix dérisoires aux pays pauvres et en leur revendant leur produits manufacturés et usinés à des prix exorbitants .

    Pour empêcher l’enrichissement des plus riches par l’appauvrissement des plus pauvres il faut que les ressources de la planète et le produit du travail des hommes puisent être partagés équitablement entre tous les humains .
    C’est la dégradation constante progressive des termes des échanges commerciaux internationaux qui appauvrissent les plus pauvres et enrichissent les plus riches . il faut que le commerce international soit réglementé pour interdire des échanges abusifs pour les produits de base . Il n’est pas normal qu’il faille dans certains pays travailler plus d’une journée pour pouvoir s’acheter un litre d’essence .Mais cette réglementation des échanges commerciaux internationaux ne suffira pas s’il n’y a pas une réglementation internationale qui fixe un salaire minimum mondial et impose à tout le monde les mêmes conditions de travail .

    La chine communiste peut sans doute être très fière d’avoir réussi à sortir de la pauvreté une grande partie de sa population
    mais on peut aussi se demander si ce n’est pas en appauvrissant les pays avec qui elle commerce , achète ses matières premières et revend ses produits manufacturés . Mais cette question est valable pour tous les pays riches . La mondialisation des échanges commerciaux implique aussi une mondialisation de certaines règles de droit qui protègent tous les humains sans distinction et leur permettent de vivre dignement .

    Luçay Maillot

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Ah si les Hommes avaient plus de conscience, sentiment de la vie qui passe, que nous sommes que de passage et qu’on se doit : de protéger la planète, de penser aux futures générations qui viendront après nous, d’étudier les langues, l’Histoire-Géographie, la philosophie, l’écologie, on serait mieux équilibré au lieu de voir tout cet argent qui est dépensé pour les armes qui elles aussi polluent pas mal, le pouvoir, la propriété privée, les frontières, les barrières, les barbelés, la pollution du fond des mers aux sommets des montagnes et des volcan comme sur votre île de la Réunion. On verra la suite, et on croise les doigts pour que ça change. Vraiment mais le temps presse, c’est sur, Arthur.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Il y aura toujours des pays riches et des pays pauvres , mais il faut se rendre à l’évidence que les pays les plus pauvres continueront de s’appauvrir si rien n’est fait par la communauté internationale pour leur permettre d’avoir un revenu moyen par habitant plus important .

    La capacité d’un pays à s’enrichir , dépend essentiellement de la capacité d’investir et d’entreprendre de sa population . mais comment investir quand on gagne moins de 500 euros par an ? c’est le pouvoir d’achat des gens qui permet à un pays de se développer et de créer des richesses .mais lorsque personne ne peut acheter quoi que ce soit à part les produits alimentaires de bases il ne peut y avoir d’investissement dans des projets artisanaux industriels et commerciaux qui pourraient générés des bénéfices qui seraient de nouveaux investis pour créer un effet boule de neige qui va tirer tout le monde vers le haut.

    Pour arrêter l’appauvrissement des pays pauvres il faut commencer par augmenter le pouvoir d’achat de leur population en finançant la création d’emploi productif payé à un niveau plus élevé .Il faut aussi garantir à la population un minimum d’aide sociale et des retraites décentes . Mais cela ne sera possible dans les pays les plus pauvres qu’avec l’aide de la communauté internationale.
    Pourquoi ne pas mettre en place une caisse de sécurité sociale internationale et une caisse de retraite internationale qui pourrait intervenir en complément des institutions internes des différents états qui accepteraient d’y adhérer.? Il y a bien une banque mondiale et un fond monétaire international qui ont déjà une possibilité d’intervention dans pratiquement tous les pays de la planète pour financer des projets. de développement . Pourquoi ne serait il pas possible de créer des institutions internationales , pour compléter les actions des Etats au niveau de la sécurité sociale et des retraites ? . Ce serait un moyen de garantir aux populations des pays les plus pauvres un pouvoir d’achat minimum pour créer la croissance économique nécessaire pour sortir progressivement de la pauvreté .

    Article
    Un message, un commentaire ?