Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Social > Logement

Fondation Abbé Pierre : plus de 100000 Réunionnais victimes du mal-logement

Proposition d’un plan d’action « zéro jeunes mal logés à La Réunion ! »

jeudi 2 juin 2022


La Fondation Abbé Pierre présentera aujourd’hui au Cinépalmes de Sainte-Marie son rapport 2022 sur le mal-logement à La Réunion. A la veille de cet événement avait lieu une rencontre avec les journalistes à ce sujet. Voici le communiqué publié par la Fondation Abbé Pierre à cette occasion.


Photo Toniox.

« Dans son nouveau rapport régional, la Fondation Abbé Pierre estime que plus de 100 000 personnes sont mal logées à La Réunion, dont près de 39 000 personnes sont dépourvues d’un logement personnel. S’il est encore difficile de mesurer précisément toutes les conséquences sociales de la crise sanitaire, plusieurs indicateurs sont alarmants car ils révèlent, depuis 2019, une augmentation de près 10 % de demandes de logements sociaux, de 40 % du nombre de personnes accueillies dans les Boutiques Solidarité et les Accueils de jour ainsi que la multiplication par 4 du nombre de nuitées hôtelières. »

53 % des jeunes Réunionnais sous le seuil de pauvreté

« Lors de cette présentation, la Fondation Abbé Pierre fera un focus sur la jeunesse victime du mal-logement. Parmi les 170 000 jeunes réunionnais, 53 % des 18 à 29 ans du territoire vivent sous le seuil de pauvreté. Durement frappés par les conséquences du mal-logement, leur avenir n’en est que plus précaire. De surcroit, les jeunes de 18 à 25 ans se trouvent être les seuls qui ne bénéficient pas de la solidarité nationale, y compris lorsqu’ils sont isolés et sans travail, alors même qu’ils sont en capacité de voter, de cotiser et de payer des impôts. Faisant également face à des situations de rupture familiales ou amicales ainsi qu’à des parcours semés d’obstacles depuis l’enfance, de nombreux jeunes adultes se retrouvent exclus et en grande précarité. »

« Zéro jeunes mal logés à La Réunion ! »

« Face à ces constats, la Fondation Abbé Pierre propose de prendre des engagements en faveur de l’avenir de la jeunesse et de placer l’accès à un logement digne et abordable au cœur d’un plan d’actions : « zéro jeunes mal logés à La Réunion ! ». Une feuille de route constituée de 4 axes stratégiques dont découlent 10 actions concrètes pour lutter durablement et efficacement contre le mal-logement :

Mieux connaitre les besoins pour conduire une politique partenariale et transversale,
Développer massivement une offre de logement adaptée aux besoins et aux aspirations des jeunes,
Ne laisser aucun jeune de côté : prévenir et prendre en charge les situations d’exclusion,
Garantir l’accès durable des jeunes au logement : un levier d’inclusion social.

Il est temps de reconnaître les jeunes comme des citoyens de plein droit, par un accès digne à l’alimentation, à la santé, à la mobilité, à l’emploi et au logement. Il appartient aux pouvoirs publics de se fixer comme exigence d’accompagner les jeunes vers un logement autonome et décent, autant que vers la formation et l’emploi. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus