Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Social > Logement

Saint-Denis : « nouvelle résidence à la Colline des Camélias »

15 logements « intermédiaires » livrés dans la capitale par la SHLMR

mardi 19 septembre 2023


Un communiqué de la Mairie de Saint-Denis annonce la livraison de 18 logements dits « intermédiaires » de la SHLMR, bailleur social filiale du groupe français Action Logement. Ces logements sont destinés à des familles qui ont un revenu trop élevé pour avoir droit à un HLM, mais trop faible pour accéder à un logement dans le privé.


Au 31 décembre 2022, Saint-Denis comptait 23 200 logements sociaux, dont 7 480 de la SHLMR. Grace à sa marque Dixit Océan Indien, la SHLMR contribue à la mixité sociale en produisant des logements intermédiaires. C’est dans cette logique que la municipalité de Saint-Denis et DIXIT OI inaugurent une toute nouvelle résidence dans le quartier de Montgaillard « La Colline 2 ».

La Colline 2 offre ainsi 18 logements intermédiaires, du T2 au T4, et 32 places de parking. L’ensemble des logements sont semi-équipés, de la cuisine, à la chambre, en passant par la salle de bains. Afin d’offrir un environnement calme et apaisant, les 18 appartements sont tous orientés vers la vue mer et montagne. La résidence se situe dans une zone urbanisée et sécurisée, proche de toutes commodités. En effet, Saint-Denis se veut être « la ville du quart d’heure » en proposant des habitations à proximité des lieux de vie et d’alimentation.

Les logements sont soumis aux plafonds de ressource en PLI (Prêt Locatif Intermédiaire), autrement dit ils sont destinés aux foyers dionysiens moyens dont les revenus sont trop élevés pour pouvoir être éligible à un logement HLM, mais trop faibles pour se loger dans le parc privé. Ces plafonds sont notamment définis en fonction de la composition du ménage et de la localisation du bien. Ils doivent également avoir fait l’objet d’une aide de l’État ou d’une collectivité et respecter un plafonnement de loyers. Saint-Denis, ville fraternelle et citoyenne, a à cœur de favoriser l’insertion de ses citoyens. Plusieurs chantiers d’insertion ont ainsi été créés lors de la construction de cette résidence, soit près de 1 500 heures au total pour les terrassements, la charpente et la couverture. Elle a également permis la création de 23 emplois à temps plein.

Ericka Bareigts, Maire de Saint-Denis : « Saint-Denis a le taux de logements sociaux le plus élevé de La Réunion, mais se devait de faire un travail sur la mixité. C’est pourquoi, depuis 2020, la mandature a décidé de continuer sur le logement social tout en développant aussi des propositions pour les classes moyennes, les jeunes ou encore les séniors. Avec ces logements intermédiaires, on souhaite favoriser la solidarité familiale en proposant un parcours résidentiel plus adapté. L’architecture adaptée au climat est également un enjeu primordial pour nous, tout comme avoir un périmètre favorable pour bien vivre dans la ville du quart d’heure. Alors chérissez l’espace commun car c’est le vôtre ! »

Valérie Lenormand, Directrice Générale de la SHLMR : « Bien que la SHLMR soit plus connue pour ses logements sociaux, ce sont ici 18 logements locatifs intermédiaires qui voient le jour dans la nouvelle résidence La Colline. Avec notre marque Dixit OI, étendons la gamme des logements pour pouvoir mieux satisfaire les salariés des entreprises. Ces logements sont dits intermédiaires car ce sont des logements privés avec un loyer inférieur au prix du marché. Il s’agit d’une opération importante car elle fait partie des premières en production interne. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus