Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Social > Logement

Saint-Denis : signature du premier plan de sauvegarde d’Outre mer

Sauvegarde de la copropriété de la Chaumière

mercredi 31 janvier 2024


La convention partenariale du tout premier plan de sauvegarde d’Outre-mer a été officiellement signée ce lundi 29 janvier 2024. Après des années d’études, de réunions, de visites, mais aussi énormément de tenacité, la mise en place du plan de sauvegarde pour la copropriété de la Chaumière a été validée en décembre dernier lors de la dernière commission.


Il s’agit du premier plan de sauvegarde pour une copropriété privée en Outre-mer, qui plus est à Saint-Denis. Cette signature est exceptionnelle d’une part car il s’agit de la première fois qu’un plan de sauvegarde est retranscrit à l’échelle locale, sur notre territoire ultramarin. D’autre part, car le plan de sauvegarde de la Chaumière concerne des bâtiments qui ne sont pas encore au stade de l’effondrement. Il s’agit donc d’une véritable chance et une opportunité pour les propriétaires occupants.
Une enveloppe de 26 millions d’euros a été investie pour mettre en œuvre ce plan de sauvegarde historique. Ce dernier a pu aboutir à ce qu’il est aujourd’hui grâce au travail collaboratif des 14 partenaires, depuis plus de 10 ans maintenant. Chacun des partenaires était aux côtés de la Ville ces dernières années, à travailler main dans la main pour agir ensemble pour le bien-être des Dionysiens.
La copropriété de la Chaumière a été construite en 1963. Elle se situe dans un environnement urbain, à proximité du Quartier Prioritaire des Camélias. La Chaumière est composée de 5 immeubles, une trentaine de maisons individuelles, soit près de 350 logements et d’une école primaire, pour environ 3 000 habitants et plus de 400 copropriétaires. Cet espace de 3,7 hectares montrait de forts signes de fragilité. Les immeubles n’ont jamais fait l’objet d’une quelconque réhabilitation.
En mettant en place un plan de sauvegarde, le but est de palier la dégradation de ces dernières décennies, ayant engendré de nombreux problèmes, qu’ils soient sociaux, urbains, juridiques ou financiers. Ce travail partenarial a plusieurs objectifs. Il vise notamment à améliorer le bâti et le cadre de vie des habitants. qui font face à des problèmes d’insalubrité, engendrant ainsi des risques pour leur santé et leur sécurité.
En 2024, les premiers travaux dits prioritaires seront réalisés. Il s’agit principalement de travaux de sécurité pour les habitants, que ce soit par la réfection des sols abimés, des éclairages, des escaliers, des gaines techniques, des isolations, etc. Ces derniers coûteront au total 7,22 millions d’euros, financés à 100 % par l’Anah (Agence Nationale de l’Habitat).
Le plan de sauvegarde a été signé, la deuxième étape va pouvoir démarrer. Les enjeux sont colossaux mais Saint-Denis, accompagnée de ses partenaires, mettra tout en œuvre pour être à la hauteur. En tant que ville engagée et citoyenne, Saint-Denis est toujours pionnière lorsqu’il s’agit d’améliorer le quotidien de ses habitants.
Grâce à ce plan de sauvegarde, le quartier de la Chaumière va reprendre toutes ses lettres de noblesse pour tourner la page et écrire une nouvelle histoire.

Éricka Bareigts, Maire de Saint-Denis : « Avec du travail et beaucoup d’énergie nous sommes arrivés à ce moment fort. Il s’agit d’une aventure commune depuis plus de 10 ans. Le temps fait souvent son œuvre mais heureusement que la volonté politique peut parfois accélérer un peu l’horloge. Ensemble nous avons compris de l’impérieuse nécessité de rétablir les principes républicains, comme l’égalité qui est la colonne vertébrale de ma politique publique. Cette signature est historique car c’est le premier plan de sauvegarde en Outre-mer. En résumé, cette signature est exceptionnelle dans son intention, à nous de l’être dans sa réalisation. J’espère également que d’autres projets de cette nature verront le jour car l’importance est de s’inspirer les uns les autres pour avancer. »


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus