Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Cliquez et soutenez la candidature des Chagossiens au Prix Nobel de la Paix

Accueil > Social > Logement

Une mission parlementaire pour prévoir l’après loi Pinel dans les Outre-mer

Financement des logements, la loi Pinel prend fin

jeudi 31 août 2023


En visite à La Réunion, le ministre délégué aux Outre-mer Philippe Vigier a annoncé la création d’une mission parlementaire chargée de trouver de nouveaux outils de financement des logements dans les Outre-mer, après la disparition du dispositif Pinel en 2024.


Lors des de Philippe Vigier avec les présidents du Département et de la Région pour son premier déplacement à La Réunion, il a fait des annonces concernant le logement, et notamment la niche fiscale Pinel.

Il s’agit d’une réduction d’impôt, destinée aux particuliers investissant dans un logement neuf destiné à la location et respectant certaines conditions.

Ce dispositif va prendre fin le 31 décembre 2023. "La fameuse loi Pinel doit s’arrêter fin 2023. Il y a beaucoup d’inquiétude et je ne veux pas que les territoires ultramarins soient les victimes collatérales", a déclaré le ministre en charge des Outre-mer, lors d’un point presse.

"Il y a une mission parlementaire qui va démarrer dans les prochains jours à ma demande pour voir quels sont les outils qu’il faut qu’on mette en place pour qu’après le Pinel, j’ai un outil adapté aux territoires ultramarins", a-t-il ajouté.

Le ministre a indiqué que la création de cette mission parlementaire a été décidée la veille de son annonce. "Il faut me laisser quelques jours pour en déterminer le contenu, mais je suis un vieux parlementaire, je connais les tentations qu’il y a, à un moment ou à un autre, au contour d’une loi de finances, d’aller enlever un outil qui marchait bien" a-t-il indiqué.

"Je vais regarder demain quand il n’y aura plus de Pinel comment je fais. Je vais faire ça avec les élus locaux, les départements, les régions, pour savoir quels sont les besoins de la population", a-t-il ajouté.

Après avoir été nommé fin juillet, et être allé en Nouvelle-Calédonie avec le président de la République et en Polynésie avec le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, Philippe Vigier voulait "venir à la Réunion", suite à sa rencontre avec le président du conseil départemental Cyrille Melchior.

Sur le plateau de Réunion La 1ère, le ministre a dit être "sensibilisé au problème du logement". "Car ce n’est pas acceptable d’avoir 140 000 personnes qui ont des difficultés à ce niveau-là", a reconnu le ministre.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu


Facebook Twitter Linkedin Google plus