Luttes sociales

181780 Réunionnais inscrits à Pôle emploi

Le nombre de demandeurs d’emploi ne baisse pas à La Réunion

Témoignages.re / 25 février 2017

En janvier 2017, le nombre de demandeurs d’emploi a augmenté à La Réunion. Sur un an, cette hausse se traduit par 1500 inscrits de plus à Pôle emploi. Voici le communiqué de Pôle emploi et de la DIECCTE accompagnant la diffusion des statistiques du chômage hier.

JPEG - 77.9 ko

Fin janvier 2017, à La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s’établit à 136 110. Ce nombre augmente de 0,1 % sur trois mois (soit +170 personnes). Il est stable sur un mois et diminue de 0,8 % sur un an.En France (y compris Drom), ce nombre baisse de 0,2 % sur trois mois (stable sur un mois et -2,5 % sur un an).À La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C) s’établit à 160 820 fin janvier 2017. Ce nombre augmente de 0,2 % sur trois mois (soit +340 personnes). Il diminue de 0,2 % sur un mois et est stable sur un an. En France (y compris Drom), ce nombre augmente de 0,5 % sur trois mois (+0,4 % sur un mois et +0,5 % sur un an).

Fin janvier 2017, dans les départements-régions d’Outre-mer, les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A se situent entre -0,3 % en Guyane et +1,5 % en Martinique pour les évolutions sur trois mois. Sur un mois, elles se situent entre -1,0 % en Guyane et +2,0 % en Martinique.

Les évolutions du nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C se situent entre -0,1 % en Guyane et +1,7 % en Martinique pour les évolutions sur trois mois. Elles se situent entre -0,5 % en Guyane et +2,0 % en Martinique.

Demandeurs d’emploi en catégorie A

À La Réunion, sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A augmente de 1,1 % pour les hommes (+0,6 % sur un mois et +0,4 % sur un an) et recule de 0,8 % pour les femmes (-0,6 % sur un mois et -1,9 % sur un an).

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégorie A diminue à La Réunion de 1,8 % pour les moins de 25 ans (-1,7 % sur un mois et -4,3 % sur un an), de 0,4 % pour ceux âgés de 25 à 49 ans (-0,2 % sur un mois et -2,6 % sur un an) et progresse de 2,5 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+1,3 % sur un mois et +5,8 % sur un an).

Demandeurs d’emploi en catégories A, B, C

À La Réunion, sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C augmente de 1,0 % pour les hommes (+0,2 % sur un mois et +0,8 % sur un an) et recule de 0,5 % pour les femmes (-0,6 % sur un mois et -0,7 % sur un an).

Sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi en catégories A, B, C diminue à La Réunion de 2,0 % pour les moins de 25 ans (-1,9 % sur un mois et -3,7 % sur un an), reste stable pour ceux âgés de 25 à 49 ans (-0,2 % sur un mois et -1,7 % sur un an) et progresse de 2,1 % pour ceux âgés de 50 ans ou plus (+0,6 % sur un mois et +6,8 % sur un an).

Ancienneté d’inscription

À La Réunion, sur trois mois, le nombre de demandeurs d’emploi inscrits en catégories A, B, C depuis un an ou plus augmente de 1,5 % (-0,1 % sur un mois et -0,2 % sur un an) tandis que celui des inscrits depuis moins d’un an recule de 1,3 % (-0,4 % sur un mois et +0,3 % sur un an).

Entrées et sorties de catégories A, B, C

À La Réunion, le nombre moyen d’entrées en catégories A, B, C sur les trois derniers mois diminue de 3,9 % par rapport aux trois mois précédents (-7,6 % sur un an).
Sur les trois derniers mois, les entrées pour autre licenciement (-9,1 %), première entrée (-2,5 %), reprise d’activité (-17,9 %) et autre cas (-3,4 %) sont en baisse. Les entrées pour fin de contrat à durée déterminée (+2,0 %), fin de mission d’intérim (+8,3 %), licenciement économique (+23,1 %) et démission (+13,0 %) sont en hausse.

À La Réunion, le nombre moyen de sorties de catégories A, B, C sur les trois derniers mois augmente de 1,4 % par rapport aux trois mois précédents (-6,4 % sur un an).
Sur les trois derniers mois, les sorties pour reprise d’emploi déclarée (-13,4 %) et cessation d’inscription pour défaut d’actualisation (-5,1 %) sont en baisse. Les sorties pour entrée en stage (+55,8 %), arrêt de recherche (+12,5 %), radiation administrative (+8,7 %) et autre cas (+5,9 %) sont en hausse.