Luttes sociales

20 décembre de la CGTR : rassemblements à la ZAC Canabady

Pour faire respecter un jour férié, exiger qu’il soit payé et dénoncer les pratiques du Groupe Hayot

Manuel Marchal / 15 décembre 2018

À l’initiative de la CGTR Région Sud et de la CGTR Commerce et Service, un rassemblement aura lieu devant les commerces de la ZAC Canabady à Saint-Pierre. Toutes les enseignes présentes, Carrefour, Décathlon et Mr Bricolage, sont des filiales du Groupe Hayot. D’autres organisations ne manqueront pas de répondre positivement à cet appel à manifester pour commémorer dans l’action le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage à La Réunion.

JPEG - 81.3 ko
Gaëlle Antoine (CGTR Région Sud).

Le 20 décembre est un jour férié. Cette conquête des syndicats et du PCR aura cette année 35 ans. Mais à La Réunion, la commémoration de l’abolition de l’esclavage n’est pas un jour chômé et payé. Et à quelques jours de Noël, les grandes surfaces commerciales ouvrent grandes leurs portes pour réaliser d’importants profits, avec des travailleurs contraints d’occuper leur poste un jour férié.

C’est pour faire respecter ce jour férié que la CGTR Région Sud et la CGTR Commerce et Service ont décidé d’organiser des rassemblements devant les enseignes du Groupe Hayot qui constituent l’essentiel des commerces de la ZAC Canabady : Carrefour, Décathlon et Mr Bricolage.

Cet appel a été lancé par Gaëlle Antoine (CGTR Région Sud) et Georges Caro, secrétaire général de la CGTR Commerce et Service. Gaëlle Antoine a expliqué le choix de ce lieu. Il s’agit en effet de mettre l’accent sur les pratiques du Groupe Hayot, accusé de ne pas respecter les droits des travailleurs avec des méthodes rappelant une époque révolue de l’histoire de La Réunion.

D’autres organisations ne manqueront pas de répondre positivement à cet appel à manifester pour commémorer dans l’action le 170e anniversaire de l’abolition de l’esclavage à La Réunion.

M.M.