Luttes sociales

Annick Girardin et les gilets jaunes : une visite impromptue qui a tourné court

Port Est

Témoignages.re / 1er décembre 2018

C’est une visite impromptue, dont l’improvisation a sans doute été organisée et voulue, que la ministre Annick Girardin a rendue ce vendredi matin aux gilets jaunes présents sur l’entrée du Port Est. Mais l’échange a tourné court, butant sur la frustration des manifestants, accumulée depuis des jours et des jours.

JPEG - 66.7 ko
Le départ de la ministre du port Est, sans avoir écouté les personnes présentes.

Cette frustration a été avivée notamment par les déceptions des deux précédentes journées de la visite ministérielle. C’est pourquoi Annick Girardin a été exfiltrée rapidement par son service d’ordre, dans une ambiance houleuse, et elle a pris la direction de la sous-préfecture de Saint-Paul.

Après son départ, les manifestants ont exprimé leur mécontentement de n’avoir pas été informés par les diverses autorités de cette visite ministérielle au Port Est. Ils ont aussi dénoncé le fait de n’avoir pas reçu de réponses de la ministre aux personnes présentes ayant pu l’interpeller.

Pour une responsable communiste portoise, « c’est une méthode qui relève du mépris vis à vis de la population. En effet, la façon dont cela s’est passé à Saint-André, où la ministre n’est pas venue rencontrer les manifestants sur la Cocoteraie, et ensuite au Port en faisant cette visite soi disant surprise montre le peu de considération que l’État a envers le peuple réunionnais ».

La militante ajoute : « la ministre nous demande de lui faire confiance mais elle n’agit pas en confiance avec la population. La confiance n’est pas au rendez-vous et il faudra qu’elle prenne véritablement le temps d’écouter et de co-construire avec toutes les forces vives du pays et cela sans exclusion. Donc plus que jamais la lutte doit se poursuivre afin que soit prise en compte la situation réunionnaise tout comme en France où la mobilisation ne faiblit pas ». 

JPEG - 83 ko
Après le départ de la ministre, les manifestants ont exprimé leur indignation de n’avoir pas pu lui faire part de leurs revendications.
JPEG - 116.1 ko
Les manifestants aussi fait part de leur détermination à faire respecter les droits du peuple réunionnais.