Luttes sociales

Appel à la solidarité des Réunionnais

Témoignages.re / 12 mars 2009

Dans un communiqué, le SNU-FSU-Pôle Emploi appelle les Réunionnais à maintenir la pression sur l’État, le patronat et la grande distribution afin d’aller vers une issue favorable.

La journée du 10 mars a été l’occasion d’une belle mobilisation, 10.000 Réunionnais défilant dans les rues, déterminés à faire aboutir les revendications du COSPAR.
Les formes revendicatives ont été nombreuses, des chants tout le long du cortège, des slogans collés un peu partout et bien sûr des actions fortes aux portes de grandes surfaces commerciales.
La Réunion a répondu présente à ce second rendez-vous, consolidant durablement le rapport de force issu de la grève massive du 5 mars.
Des avancées ont été obtenues jusqu’à présent, mais le compte n’y est pas, il est de l’intérêt de tous de maintenir une pression constante sur l’État, le patronat et ses différents représentants, les bailleurs sociaux, les collectivités.
Il faut donc des réponses concrètes et précises aux revendications qui sont sur la table des négociations depuis plus d’une semaine.
C’est le visage d’une Réunion solidaire, d’un peuple militant et responsable, manifestant avec calme et dignité que nous avons vu le 10 mars.
Les affrontements avec les forces de l’ordre et les scènes de violence et de pillage qui ont suivi ne sont en aucun cas le fait des Réunionnais venus soutenir les revendications du COSPAR.
Ces débordements sont dus à quelques individus venus là pour exprimer de manière violente leur refus d’une société qui, souvent, les ignorent.
Le SNU Pole Emploi FSU Réunion-Mayotte appelle l’ensemble de la population réunionnaise à rester solidaire des actions et des revendications du COSPAR dans les jours qui viennent.