Luttes sociales

CGTR : « le compte n’y est pas »

Après les annonces de la ministre des Outre-mer, du président du Conseil départemental et du président de la Région

Témoignages.re / 4 décembre 2018

Les annonces de la ministre des Outre-mer, du président du Conseil départemental et du président de la Région Réunion sont loin de répondre aux revendications du mouvement social, estime un communiqué de la CGTR publié hier.

JPEG - 114.2 ko

La CGTR a pris connaissance des propositions de Mme la Ministre et des Présidents des collectivités de La Réunion. Nous constatons que les revendications des travailleurs, des retraités, des chômeurs, des étudiants, du mouvement citoyen n’ont pas été pris en compte a leur juste valeur.

Bon nombre de propositions sont faites pour satisfaire le patronat, les multinationales notamment avec la mise en place des zones franches d’activité qui va engendrer une remise en cause des garanties collectives des travailleurs, un développement de la précarité des emplois.

La CGTR a réuni sa commission exécutive pour approfondir l’analyse de la situation et voir la suite à donner au mouvement social en cours.
Nous appelons tous nos militants-tes dans les entreprises à débattre de la nécessité d’actions et décider collectivement avec les salariés des modalités d’actions pour la satisfaction de leurs revendications.
Nous appelons la population à rester mobilisée. Le compte n’y est pas !
Pour répondre à vos besoins, la CGTR est solidaire du mouvement populaire.
Pour la CGTR, l’amélioration significative du pouvoir d’achat est une priorité absolue :

- Un SMIC à 1800 euros ;
- Une augmentation immédiate de 300 euros pour tous les salaires, les minima sociaux, les retraites et indexation automatique sur l’inflation ;
- Une réduction du temps de travail créatrice d’emplois stables et qualifiés ;
- Application des conventions collectives nationales dans tous les secteurs d’activités ;
- Réduction injuste des taxes indirectes (taxe sur les carburants, octroi de mer, TVA) ;
- Réforme fiscale pour mettre à contribution les plus riches qui échappent à l’impôt ;
- Renforcement des commandes publiques pour construire les logements dont la population a besoin ;
- Maintien et développement des services publics et des emplois publics

La CGTR lors de son dernier congrès a validé un document d’orientation pour un vrai développement économique et social pour notre petit pays, ce document est consultable sur notre site internet (www.lacgtr.fr).
Concernant les aides aux entreprises, les 100 milliards de CICE n’ont rien produit en emplois, ni en augmentation de salaires, pas plus dans le domaine de la recherche, de l’innovation. Nous rappelons notre opposition a la politique d’exonération.
Les cotisations sociales sont un salaire différé qui sert à financer les retraites, la santé, les indemnités de chômage.
La CGTR vient de fêter ses 50 ans de lutte, de combat pour une meilleure répartition des richesses, nous continuons notre combat pour construire une société réunionnaise plus juste, plus humaine.
La CGTR tient à rappeler que ces dernières années, elle était souvent dans la rue contre les réformes (loi El Khomri, loi Macron sur la casse du code de travail).
Ensemble, tous ensemble allon met ensemb.



Un message, un commentaire ?



Messages






  • CGT ou autres et les partis politique ont été refoulé par la majorité des gens qui manifestaient marine Lepen a pu tirer quelques avantages s’entourant et sachant bien sur des casseurs d’extrême droite seraient aussi de la partie. Accusé de vouloir prendre le train en marche sans billet jaune ( dixit presse) avait été d’organiser un défilé de contestation contre le gouvernement bien timide. L’un des responsables des dits Gilets Jaunes annonce ce jour qu’une liste des ce mouvement doit être aux élections européennes. Cela en soulignant de marginaliser les parti politique et syndicat qui pour eux ont cherché tirer profit ou d’avoir été aveugle de ces problèmes avant ces évènements. A prendre en compte quand les mouvements légitimes des travailleurs avaient créer cette onde choc de 68. La dérive a conduite par la dissolution du parlement, d’où est sortie une majorité jamais atteinte par la Droite . Et nous ici avec le flash Freedom … Alors ne s’engouffrer totalement informer des actes et des revendications seraient la meilleure chose à faire si ce n’est trop tard. Une publication du discours du Député à l’assemblé serait la bonne chose afin de faire comprendre ce que réclame la population.

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Complément du premier post.
    Se renseigner de ce déclare Daniel Cohn-Bendit aujourd’hui sur le mouvement des "Gilets Jaune". Pour résumer que ce mouvement certains "dits" responsables tirent vers " Une tentation populiste TOTALITAIRE " pour marginaliser organisations politique et syndicale. D’autres découvrent un Président sans expérience ? de quoi ? de vouloir de plus en plus appauvrir les masses populaire et que les riches deviennent plus riche encore. Celui que le président socialiste ! Hollande avait ouvert la porte, et que beaucoup se demande pour quelles raisons véritables, qu’il avait été choisi déjà pour être ministre. Alors certains diront que nous avons ce qu’on mérite d’avoir choisi par notre vote. 1969 Le candidat du PC Jacques Duclos avait déclaré pour le deuxième tour des présidentielles ou s’affrontaient Pompidou et Poher. Que le peuple n’avait pas à choisir entre "La peste et Cholera". Et nous, nous avons pour éviter l’extrême droite raciste de prendre quelque chose pour le quel on croyait être vacciné …

    Article
    Un message, un commentaire ?