Témoignages - Journal fondé le 5 mai 1944
par le Dr Raymond Vergès

Accueil > Social > Luttes sociales

Congrès de la CGTR Santé : mobilisation pour l’emploi, les salaires et l’amélioration de l’accès aux soins

Préparation d’importantes échéances

vendredi 30 septembre 2022


La CGTR Santé et Action sociale a tenu son congrès le 24 septembre dernier à Sainte-Suzanne. Ses instances ont été renouvelées, tandis que Gabriel Melade a été élu secrétaire général du syndicat. La CGTR Santé et Action sociale revendique notamment un plan massif de création de postes, la titularisation de tous les précaires de la fonction publique hospitalière, l’embauche en CDI de tous les contractuels dans le privé et une hausse immédiate des salaires de 300 euros pour compenser le gel du point d’indice pendant des années. Un communiqué diffusé hier par le syndicat rend compte des travaux de son congrès.


La Fédération Santé et Action Sociale CGTR a tenu son congrès le 24 septembre 2022 à Sainte-Suzanne. À l’issue de ce congrès, c’est une direction de 31 membres, de femmes et d’hommes et rajeunie, issus des secteurs sanitaire, médico-social et social qui a été élue à la Commission Exécutive Fédérale. M. Gabriel Melade a été élu, au terme du Congrès, Secrétaire Général de la Fédération Santé et Action sociale CGTR.

« Besoin d’une CGTR forte »

Le congrès a été l’occasion de faire le bilan de l’activité syndicale de la CGTR Santé des années écoulées bien sûr, mais surtout décider collectivement notre feuille de route pour les 4 années à venir.
Le congrès a aussi permis de préparer des échéances importantes, dont celles des élections professionnelles dans les trois versants de la Fonction Publique de décembre 2022 ; élections au cours desquelles les professionnels de la Fonction Publique Hospitalière auront à désigner leurs représentants du personnel. Les salariés auront besoin d’une CGTR forte pour porter leurs revendications, seule rempart à la logique de financiarisation des Hôpitaux et de la casse des Services Publics souhaitée par le Gouvernement.
La Fédération réaffirme qu’elle ne sera jamais « partie prenante » de la démolition de notre système de santé et de sa privatisation.

Les revendications

La Fédération Santé et Action Sociale CGTR revendique :
• Un plan massif de recrutement. La CGTR demande des recrutements massifs et la création de postes pour l’Hôpital Public, les EHPAD, et dans le secteur Social et Médico-social.
• La réintégration de nos collègues suspendus·(es).
• La titularisation des contractuels de la Fonction Publique Hospitalière sur les postes vacants et de cédéisation dans le privé.
• L’augmentation du point d’indice de 10% et une augmentation de salaire de 300 euros immédiate pour toutes les catégories pour rattraper la perte suite au gel du point d’indice.
• L’augmentation des indemnités de nuit, des dimanches et jours fériés.
• Un plan de formation permettant à tous les salariés et agents du Service Public de toutes catégories de se former.


Un message, un commentaire ?

signaler contenu

Plan


Facebook Twitter Linkedin Google plus