Luttes sociales

Coronavirus et chômage partiel : la CGTR-BTP répond à la ministre du Travail

Une urgence : protéger les travailleurs de l’épidémie

Témoignages.re / 20 mars 2020

Les propos de Muriel Pénicaud affirmant que des entreprises du BTP abuserait du chômage partiel sont jugés révoltant par la CGTR-BTP qui rappelle que normalement, compte tenu du danger coronavirus, tous les chantiers devraient être arrêtés.

JPEG - 85.1 ko

« La déclaration de la ministre du travail, accusant le BTP d’être défaitiste et d’abuser du dispositif « chômage partiel », est particulièrement inadmissible compte tenu de la situation actuelle.
L’Etat est en plein délire, sauver l’économie au détriment des vies ? on est loin du quoi qu’il en coûte de Macron.
Au fond, ils veulent bien accepter de perdre quelques salariés : c’est le pourcentage de perte acceptable en temps de guerre !
Je rappelle quand même que c’est l’Etat qui a demandé le confinement et aussi que le BTP n’est pas indispensable comme le commerce, la police, le port et j’en passe !
Nous soutenons tous les travailleurs qui sont à leurs postes !

Tenir de tel propos alors que l’OPPBTP a préconisé l’arrêt des chantiers du BTP faute de moyens de prévention !
Oui ce n’est pas le moment de polémiquer mais ne rien dire sur le discours de la ministre du travail c’est fauter et ne pas aider à la clarification.
Dans ce moment difficile que traverse le pays, un représentant de l’Etat ne peut tenir de tel propos !

Et si fallait le dire, peut-on dans le BTP rester à un mètre de son camarade de travail ? Si c’était possible, je pense qu’on aurait tous été au travail.

Nous ne sommes pas responsables de cette crise. Et nous sommes inquiets quant à la nécessité de maintenir notre salaire à 100 %, quant à nos dettes quant à l’aide que devraient avoir les salariés…

Aujourd’hui l’heure est pour moi à la solidarité, ma première pensée va à ceux qui travaillent.
Le Travailleur du BTP n’est pas demandeur de cette situation, il en est la victime comme tant d’autres malheureusement.
Aussi, tenir ce genre de discours surtout de la part d’un ministre du gouvernement dans une telle situation est tout simplement irresponsable .

Quoi qu’il en soit Madame la ministre nous saurons demain, s’il le faut, mobiliser à la hauteur de votre mépris. »

Le secrétaire général de la CGTR BTP
Jacky Balmine



Un message, un commentaire ?

Signaler un abus



Messages






  • BONJOUR,POUR UNE FOIS JE SUIS D’ACCORD AVEC LA CGT ,COMME QUOI....

    OLIVIER LONDERO

    Article
    Un message, un commentaire ?






  • Juste une question ! Cette dame connait bien les bureaux des grands patrons ,mais quant -est-ce a t-elle mis les pieds sur un chantier. Si on est dans cette situation sanitaire très grave ,c’est une politique qui dure depuis plusieurs années dénoncée par plusieurs organisations syndicales,particulièrement la C.G.T. Au mois de décembre ,nous avons été gazés sur les ordres de ce gouvernement,alors que nous manifestons pacifiquement contre la casse des services publics,réforme des retraites. Aujourd’hui on a besoin ces privilégiés,on fait appel à ces retraités.
    Est-ce qu’on envoie des gens à la guerre sans casques.Tous les jours matin,midi et soir on entends les ministres dirent les casques vont arrivés . C’est tout ce gouvernement ,ses responsables qui doivent être confinés pour qu’on les entendent plus et laissés le personnel (chercheurs,scientifiques,médecins ,personnels hospitaliers )qui se dépensent jours et nuits pour combattre ce virus.C’était qui était hier moqué en haut lieu devient aujourd’hui une évidence. La C.G.T qui alertait ces manquements depuis de nombreuses années ,(100 000 lits fermés) était trainé dans la boue par certains médias.

    Article
    Un message, un commentaire ?