Luttes sociales

Coronavirus : les postiers de la Plaine des Cafres exercent leur droit de retrait

Manque d’équipements de sécurité

Témoignages.re / 20 mars 2020

JPEG - 41.5 ko
Réponse de la direction : menace de couper des jours de salaire.

Hier matin les agents de La Plaine des Cafres, ont exercé leur droit de retrait. Ils affirmaient que le seul équipement fourni est du liquide vaisselle que les agents remplissent dans des bouteilles. Un courrier de menace de sanctions leur a été remis. Mais ils n’ont pas cédé aux pressions de la direction et ne sont pas partis en tournée.
La veille, ils avaient été contraints de partir en distribution sans aucun équipement, pour distribuer uniquement des imprimés publicitaires, leur encadrant les avait menacés de leur retirer une journée de travail.